Archives

Snowden (2016) – 5.5/10



Snowden

Réalisé par Oliver Stone

Avec Joseph Gordon-Levitt, Shailene Woodley, Melissa Leo
Pays:   Allemagne,   États-Unis
Genres : Drame, Thriller
Durée : 2 h 14 min
Année de production : 2016
5.5/10

Snowden, instructif même si un peu trop bavard, résume habilement l’histoire du jeune Edward Snowden, ancien employé de la CIA et de NSA, qui a dévoilé au monde entier en 2013, les détails de plusieurs programmes de surveillance U.S et britannique. Oscillant entre biopic et thriller dramatique, ce long-métrage aura le mérite de dénoncer les dangers du numérique envers notre liberté.

Cependant, si Oliver Stone est un réalisateur qui aime se frotter à des sujets épineux envers la politique de son pays, ici pas de grande surprise autour d’un thriller qui se rapproche plus du documentaire. Plus corrosif par le passé, le cinéaste controversé se contente de condenser dix années de la vie du programmateur Snowden. Trop propres, trop lisses, les personnages sont inconsistants pour être mémorables, seules les bonnes intentions de Joseph Gordon Levitt à vouloir imiter Snowden sont appréciables, même si un peu faciles. Nicolas Cage cabotine pour venir cachetonner dans un rôle oubliable.

Si Snowden a su faire des sacrifices sur sa vie confortable, sa relation avec sa compagne Lindsay Mills nous importe peu alors qu’elle a été aussi certainement troublée. L’attachement des personnages n’est pas assez poussé, tout comme cette impression qu’on ressent pour l’œuvre d’Oliver Stone, sans avoir l’impression d’avoir appris grand-chose. Comme si nous savions déjà que nous étions surveillés. Le seul point remarquable de cette affaire est de découvrir la motivation d’un unique homme, qui avait tout pour réussir, et qui a sacrifié sa vie pour préserver la liberté numérique, même si au final c’est bien lui-même qui n’a plus de liberté.

Un biopic 2.0 intéressant mais bavard avec un sujet un peu trop lisse surtout pour le très controversé Oliver Stone. Un manque d’émotion et d’information laisse présager que Snowden se cantonnera au rang des oeuvres mineurs du réalisateur. Bien moins percutant que ce que présageait le slogan du film!