Affiche du film "Soul"

Soul (2020)

PassionnĂ© de jazz et professeur de musique dans un collĂšge, Joe Gardner a enfin l’opportunitĂ© de rĂ©aliser son rĂȘve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le prĂ©cipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique oĂč les nouvelles Ăąmes acquiĂšrent leur personnalitĂ©, leur caractĂšre et leur spĂ©cificitĂ© avant d’ĂȘtre envoyĂ©es sur Terre.

Lire la critique →
Affiche du film ""

Sisters (2016)

Deux sƓurs sont de retour chez leurs parents pour dĂ©barrasser leur ancienne chambre d’enfant avant que la maison familiale ne soit vendue. Dans l’espoir de revivre pour une nuit leurs annĂ©es de gloire passĂ©es, elles organisent une soirĂ©e « de jeunes » avec leurs anciens camarades de lycĂ©e qui tourne rapidement en fiesta dĂ©lirante et salutaire pour cette bande d’adolescents attardĂ©s.

Lire la critique →

Megamind (2010)

Megamind est le super-mĂ©chant le plus gĂ©nial de toute l’histoire de l’humanitĂ©.Et le pire loser aussi… Depuis des annĂ©es, il essaie par tous les moyens de conquĂ©rir Metro City. En vain : chacune de ses tentatives est mise en Ă©chec par l’invincible Metro Man, et tourne Ă  la farce. Jusqu’au jour oĂč Megamind tue Metro Man ! Mais un super-mĂ©chant a besoin d’un superhĂ©ros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idĂ©e de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan. ProblĂšme : Titan dĂ©couvre vite que c’est bien plus drĂŽle d’ĂȘtre un mĂ©chant que de protĂ©ger les hommes. Et encore plus amusant de dĂ©truire le monde que de le protĂ©ger
 Pris au piĂšge, Megamind rĂ©ussira-t-il Ă  vaincre sa diabolique crĂ©ation, devenant ainsi le hĂ©ros inattendu de sa propre histoire ?

Lire la critique →

Crazy night (2010)

Pour tenter de rompre la routine qui s’installe dans leur couple, Phil et Claire Foster dĂ©cident de passer une soirĂ©e extraordinaire dans le restaurant le plus en vue de Manhattan. Sans rĂ©servation, ils n’ont d’autre choix que de se faire passer pour un autre couple, les Triplehorn, afin d’obtenir une table. Mais Ă  peine leurs entrĂ©es terminĂ©es, leur imposture est dĂ©voilĂ©e par des gangsters impitoyables Ă  la recherche des Triplehorn. Les Fosters sont obligĂ©s de fuir pour sauver leur peau, et se retrouvent alors plongĂ©s dans une sĂ©rie improbable d’embrouilles Ă  travers la ville. C’est le dĂ©but d’une nuit dĂ©mente qui va leur permettre de faire exploser, entre autres, la monotonie de leur couple
 Une chose est sĂ»re : ils ne sont pas prĂȘts d’oublier cette soirĂ©e.

Lire la critique →