Affiche du film ""

Supercondriaque (2014)

Romain Faubert est un homme seul qui, √† bient√īt 40 ans, n‚Äôa ni femme ni enfant. Le m√©tier qu‚Äôil exerce, photographe pour dictionnaire m√©dical en ligne, n‚Äôarrange rien √† une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux n√©vropathe.

Lire la critique ‚Üí

Rien à déclarer (2010)

1er janvier 1993 : passage √† l’Europe. Deux douaniers, l’un Belge, l’autre Fran√ßais, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situ√© dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de p√®re en fils et douanier belge trop z√©l√©, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forc√© d’inaugurer la premi√®re brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire fran√ßais sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-√©quipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontali√®res √† bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Lire la critique ‚Üí

Bienvenue chez les Ch’tis (2008)

Philippe Abrams est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est mari√© √† Julie, dont le caract√®re d√©pressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d’obtenir une mutation sur la C√īte d’Azur. Mais il est d√©masqu√©: il sera mut√© √† Bergues, petite ville du Nord. Pour les Abrams, sudistes pleins de pr√©jug√©s, le Nord c’est l’horreur, une r√©gion glac√©e, peupl√©e d’√™tres rustres, √©ructant un langage incompr√©hensible, le ¬ę¬†cheutimi¬†¬Ľ. Philippe ira seul. √Ä sa grande surprise, il d√©couvre un endroit charmant, une √©quipe chaleureuse, des gens accueillants, et se fait un ami : Antoine, le facteur et le carillonneur du village, √† la m√®re possessive et aux amours contrari√©es. Quand Philippe revient √† Salon, Julie refuse de croire qu’il se plait dans le Nord. Elle pense m√™me qu’il lui ment pour la m√©nager. Pour la satisfaire et se simplifier la vie, Philippe lui fait croire qu’en effet, il vit un enfer √† Bergues.

Lire la critique ‚Üí