Florilège de courts (1996-2006)

Florilège de courts

Avec: Jacques Marchi, Laetitia Marchi, Christophe Di Benedetto, Frédéric Gambino, Félicie Mancuso…

Genres: Divers
Durée:  3 min à 95 min

1996-2006

Durant près de 10 ans (1996-2006), muni d’une pauvre caméra Super 8 que j’avais emprunté à ma mère, j’ai pu approcher le cinéma à ma façon. Entre délire du week-end, envie de réaliser son premier court-métrage, j’ai pu sans matériel informatique commencer à montrer mes premières images, en incrustant des titres ou des musiques en filmant mon écran de télévision. Une autre époque… qui restera au stade de la bande analogique et qui le restera pour le souvenir afin d’éviter trop de casseroles sur mes débuts de passionné de cinéma.

A partir de 2000, les cartes d’acquisitions en temps réel, les logiciels tels que Premiere, After effect ou 3ds max sont facilement accessibles et me permettront de faire mes premières armes en vidéo. Autodidacte et soutenu par la famille et amis, sans savoir ni écrire un scénario, ni réaliser véritablement un film, je prends plaisir à monter des images et de réaliser des scènes en tout genre.

Une passion qui prendra forme avec la création d’un forum de cinéma puis de l’association Band of Movies. Un engagement qui m’ouvrira les portes du jury de Cinestival (2003) de Marseille et quelques années plus tard celui de Cannes (2011). Mon regard sur le 7ème art évolue consentement. Accompagné par mon épouse, chaque année, chaque mois, chaque jour qui passe, j’élargis mes connaissances en terme de réalisation à travers les critiques et de multiples œuvres cinématographiques… toujours animé par la passion!

Allez… Silence, Moteur, Action!

  •  Dio Artech (2004-2006)

Un projet communautaire autour d’un film futuriste. Deux années de travail pour abandonner un projet bien trop ambitieux dans la lignée d’un film futuriste de science-fiction à la i-Robot. Premier rendu, tracking, animation…


  • Vosges (2005)

Découvrez un pays, une culture, mais surtout des personnages hors du commun – Le seul film qui vous fera rire mais aussi pleurer…

  • Skyzo (2003)

Un homme en danger de mort est poursuivi par un inconnu. Suite à sa mort, l’homme se réveille et s’aperçoit que tout ce qu’il avait imaginé est un vulgaire cauchemar. Le lendemain, il croise son meurtrier exactement comme dans la scène de son cauchemar. Malheureusement , il ne peut rien changer, son destin est devant ses yeux, il a beau fuir, la mort le rattrape. Après s’être pris une balle dans la poitrine, il appelle en désespoir de cause sa femme pour lui venir en aide. Quelques minutes suffisent pour que sa vie soit bouleversée à jamais, puisqu’en effet alors que sa femme est près de lui, il s’aperçoit qu’il n’est strictement pas blessé, ni même amoché. L’homme découvre qu’il a des troubles psychologiques et entame une thérapie afin d’essayer de retrouver une vie paisible. Après une longue période de guérison, le drame survient lorsqu’il regarde une photo de sa femme.

  •  Street Fighter 2: Parodie (2002)

Ce court-métrage est une parodie du jeu vidéo célébrissime édité par Capcom: Street Fighter 2 Turbo. Cette parodie n’était à l’origine ni un projet, ni même une pensée… Alors que l’on tournait un autre film sur fond d’incrustation, le temps d’une détente ce film a été « mis en boite » (à nos dépends!).

  • Sécurité routière (2001)

Ce court-métrage est une parodie de publicité toujours très sérieuse sur la Sécurité Routière. Cette parodie montre que ce n’est pas toujours l’alcool, la drogue ou les substances illicites qui provoquent les accidents de la route…

  • Le Golfeur: Episode 2 (2001)

Suite au tournage et au montage du film original (Le golfeur Ep.1), les images ont été récupérées afin de faire un deuxième opus tout en changeant l’histoire et le contexte du film… On se retrouve quelques décennies plus tôt, et on y découvre enfin une vérité à la question: Que s’est-il vraiment passé ce fameux jour de 1947 à Roswell? Ce court-métrage est un premier film avec de l’incrustation 3D sous 3ds Max. Des plans et des objets virtuelles sont intégrés au film afin de le rendre plus spectaculaire (et surtout parce que je n’avais pas les moyens de faire écraser un OVNI sur terre).

  •  Avoriaz (2001)

2001, aurait pu être l’odyssée de l’espace, mais non! Une équipe de choc se rend à Avoriaz pendant une semaine… Sans oublier Jackman et les dents de momo, les deux courts réalisés quelques semaines plus tard…

  •  Petit lutin (1998)

Ne faite confiance à personne, surtout pas en votre meilleur ami. De M. Blinis/Willis suspecté de meurtre en passant par une enquête policière sur le suicide de personnes ayant un rapport avec le traffic de BC-52, de quoi faire tout avec n’importe quoi. C’est l’heure de l’apéro!

  • Murder’Monster (1998)

Un homme est tranquillement chez lui autour de sa piscine. Après plusieurs coups de téléphone anonyme, le voilà confronté directement avec son agresseur… Mais qui pourrait bien se cacher derrière ce masque…

  • La Chute (1997)

Un cambrioleur masqué décide de s’attaquer à une villa du sud de la France. Mais en cherchant une issue sur le toit pour rentrer dans la maison, il se retrouve nez-à-nez avec le propriétaire. Et c’est le drame...

  • Suicide (1997)

De la plus grande scène du cinéma Hollywoodienà l’histoire d’un sérial killer sanglant.

  •  X-files parodie (1996)

Une femme désemparée appelle deux agents du F.B.I pour enquêter sur des phénomènes étranges qui se passent à proximité de son mari. Alors que le piano joue seul, que des pierres lévitent dans le jardin, l’impensable va survenir devant la pauvre femme désespérée: son mari va disparaitre devant elle. Supercherie ou phénomène paranormal? Nos deux agents sont là pour le découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.