9 mois ferme (2013)

9 Mois Ferme

Réalisé par Albert Dupontel

Avec Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Philippe Uchan
Pays:  France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 22 min
Année de production : 2013
7.5/10

Habile dans son « univers », droit dans ses bottes, fidèle à son humour, Albert Dupontel nous livre de nouveau une comédie rafraichissante, sans prise de tête, avec sa méchanceté et son humour noir qui le caractérise et qui le rend si attachant. Le film va à l’essentiel, après 1h20 on a eu notre quota de situations cocasses, de rencontres improbables et de bons sentiments.

Les personnages ont chacun leur particularité. Sandrine Kiberlain qui peut être vite agaçante s’en sort très bien dans son personnage finalement très sobre, même si parfois hystérique. Dupontel nous fait du Dupontel, son phrasé si particulier ne changera pas de ses précédentes prestation, on dirait qu’il sort tout droit d’Enfermés dehors mais reste attachant et à la classe. Le flic interprété par Christian Hecq est un caricature à lui tout seul comme l’excellent médecin légiste interprété par le très décalé Philippe Duquesne. Enfin les petites apparitions de Gilliam, Noé, Kounen et Dujardin font plaisir.

Les scènes des multiples interprétations du meurtre récité par le duo Dupontel et Kiberlain sont affreusement gore mais affreusement drôle, tout comme la situation qui les réunit. On sait très rapidement que la fin ne peut pas être malheureuse, mais finalement on se moque un peu de le savoir, on apprécie les moments, même si la dernière partie sera plus calme, laissant place à un jugement parfois froissant mais plein de bons sens.

Du bon Dupontel qui rattrape son précédent et médiocre Vilain. Une comédie drôle, plus mature avec un « papa » Dupontel égal à lui même, en plus de maitriser favorablement sa double casquette sur ce long-métrage. De là à y décerner 3 nominations aux César dont le prix du meilleur scénario, il y a un monde (faut dire que le cinéma français innove pas et qu’il n’y pas de concurrence). En tout cas encourager celui d’Albert n’est pas une mauvaise chose pour sa carrière. Merci Albert!

10 commentaires sur “9 mois ferme (2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.