A bras ouverts (2017)

À bras ouverts

Réalisé par Philippe de Chauveron

Avec Christian Clavier, Ary Abittan, Elsa Zylberstein
Pays:  France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 2017
4/10

Politiquement correct, sans surprise, très superficiel, A bras ouvert est du cinéma nutritif sans grande saveur. Un passe-temps tout juste honorable.

Résultat de recherche d'images pour "a bras ouvert"Le problème du scénario n’est pas de compiler un grand nombre de clichés, le réussi Rabbi Jacob en  abusait bien, mais de consentement abuser d’une trame éculée depuis des années, essentiellement dans nos comédies frenchy. Et pour ça, n’oublions pas d’engager Christian Clavier pour pleinement entrer dans le cahier des charges de la comédie convenue, même si j’adore l’acteur, il aborde malheureusement bien trop de rôle alimentaire ces derniers temps.

Rire des clichés pour les dénoncer est louable, mais avons-le, le film repose essentiellement sur la prestation du truculent Ary Abittan. Remarquable dans son phrasé ou dans sa gestuelle, il est l’élément clé d’un humour qui se fait de plus en plus rare. Clavier en Bernard-Henri Levy ne fera pas vraiment fonctionner nos zygomatiques. Et Elsa Zylberstein fait son boulot de bonne femme bobo parisienne.

Mise à part 2 ou 3 situations cocasses, le scénario sans reliefs déçoit, même si l’écriture standardisée du scénario est suffisamment maligne pour ne pas trop nous ennuyer. Cependant, on s’attend à une fin prévisible mais là c’est le ridicule qui l’emporte avec un mariage consternant, sans aucune crédibilité, juste histoire de finir en happy end.

Une comédie passe-temps, les plus médisants diront perte de temps, tout juste drôle, qui prend du sens essentiellement grâce à la performance d’Ary Abittan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.