Hologram for the king (A) (2016)

A Hologram for the King

Réalisé par Tom Tykwer

Avec Tom Hanks, Sarita Choudhury, Sidse Babett Knudsen
Pays:   Mexique,   France,   Allemagne,   États-Unis
Genres : Comédie, Drame
Durée : 1 h 38 min
Année de production : 2016
4.5/10

Quand le réalisateur de Cours Lola dirige Cours Forrest, on aurait espéré avoir un film efficace et réussi. Malheureusement cette adaptation de la nouvelle de Dave Eggers autour d’un homme sur le retour est véritablement décevante. Pourtant réalisé par Tom Tykwer, l’intrigue est totalement décousue, le rendu est assez brouillon et le temps passé sur le projet de Tom Hanks ne nous permet pas de totalement nous émouvoir sur la relation qu’il entretiendra avec son médecin.

Le titre est d’ailleurs trompeur, même si on aurait souhaité être surpris, il n’est aucunement question de s’orienter sur un projet innovant. Le projet Hologramme n’est qu’une excuse pour exporter son concepteur dans une société ubuesque tellement elle s’éloigne de la notre. De quoi souligner les travers des traditions et religions en Extrême-Orient. Tout n’est que constat, il n’est aucunement question de soulever une polémique. C’est assez léger dans les propos, parsemé de quelques pointes d’humour qui permettent de ne pas effondrer le film dans du mélodramatique dégoulinant.

En choisissant Tom Hanks, Tom Tykwer évite le pire. Et même si on aime l’acteur, le scénario ne lui rend pas honneur, faute de vouloir construire un scénario autour de plusieurs thématiques, toutes mollement abordées. Au final, on reste passif devant l’excroissance grossissante de notre cher Tom, son projet ne nous intéresse pas, pas plus que son voyage, ni sa relation qu’il entretient avec sa fille. Seule, les dix dernières minutes commencent à nous attendrir, mais il est trop tard pour qu’on puisse se souvenir pleinement de l’œuvre.

Œuvre basique qui n’atteint pas la profondeur et la portée de ses propos. Pourtant avec Tom Hanks dirigé par Tom Tykwer, on aurait pu s’attendre à voir une pépite émergée dans le monde des films indépendants. Une adaptation bancale qui nous laisse malheureusement trop passifs.

1 commentaire sur “Hologram for the king (A) (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.