Amant double (L’) (2017)

L’Amant double

Réalisé par François Ozon

Avec Marine Vacth, Jérémie Renier, Jacqueline Bisset
Pays:  France
Genres : Thriller
Durée : 1 h 50 min
Année de production : 2017
7.75/10

Image associéeThriller érotique sulfureux sur le thème de la gémellité, L’amant double est un film certes lent à démarrer mais qui laisse le spectateur dans la tourmente de son héroïne, dans une ambiance à la fois alambiquée, sensuelle et malsaine.

Présenté en compétition officielle du Festival de Cannes 2017, François Ozon signe son film sous un angle pervers, complice, perturbant, violent. Une exploration psychiatrique jouée par une Marine Vacth sublime sensuelle et déséquilibrée, même si parfois agaçante à vouloir chuchoter plus qu’à conférer normalement. Déroutant, le réalisateur va alors élaborer un plan tortueux pour s’adonner à la cassure potentiellement existante entre « jumeaux » parasites, pathologie concernerait 1 cas sur 500.000 naissances.

A mi-chemin entre l’horrifique et l’onirique, avec de petites touches d’érotisme, les performances du duo en tête d’affiche sont irréprochables. Marine Vatch jouant la jeune femme inquiète et perturbée sera brillamment accompagnée par Jérémie Rénier, étonnant dans un double rôle miroir dévoilant des recoins plus sombres d’un personnage à l’autre. Ainsi Ozon arrive habilement à montrer le bon comme le mauvais, comme le côté dominant et dominé de la gentilité, illustration maligne du malêtre de notre héroïne. A la fois lent et biscornu, l’aspect psychologique déteint sur le spectateur faisant de ce film une particularité dans le paysage du cinéma français. Un film qu’on apprécie voir une fois et qui nous laisse l’appréhension du revisionage douloureux.

Efficace dans ses enjeux, L’amant double sous ses airs séduisants dévoile tout le labyrinthe du subconscient de l’humain complexe, névrosé et fragile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.