American Beauty (1999)

American Beauty

Réalisé par Sam Mendes

Avec Kevin Spacey, Annette Bening, Thora Birch
Pays :  États-Unis
Genres : Drame
Durée : 2 h 02 min
Année de production : 1999
7.5/10

La revision fait mal. Alors que j’avais mis 9/10 sur un souvenir de film terriblement percutant et glauque, je ne retrouve pas du tout cette sensation sur ce nouveau visionnage. Alors attention le film est loin d’être mauvais, mais je reste surpris de l’idée tragique que je m’en étais faite.

Le cinéma de Mendès ne me touche pas particulièrement, je reste souvent mitigé que ce soit sur Jarhead, Les sentiers de la perdition ou Les noces rebelles. Je trouve plein de qualité à sa manière de filmer mais je me fais souvent chier aussi.

Là ce n’est pas vraiment le cas, même si l’histoire prend son temps pour s’installer et qu’à la fin on estime que certains raccourcis aurait pu être pris, le rythme et la musique devenu culte nous plonge petit à petit dans un drame bien construit.

Kevin Spacey toujours brillant, obnubilé par le charme de la jeune Mena Suvari nous pousse à croire l’irréparable. Dès le départ on connait le dénouement du film, c’est clairement annoncé par l’acteur. Et c’est cette avancée dans la dernière année de sa vie qu’on va être confronté, à travers le fantasme d’un quadragenaire, avec un regard à la loupe sur la banlieue chic qui l’entoure.

Critique acerbe de la société américaine, malicieusement racontée, esthétiquement beau, la sensation est bien moins pesante et la gifle sera atténuée par rapport à mon premier visionnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.