Anges & démons (2009)

Anges & Démons

Réalisé par Ron Howard

Avec Tom Hanks, Ewan McGregor, Ayelet Zurer
Pays:  Italie,   États-Unis
Genres : Mystère, Thriller
Durée : 2 h 20 min
Année de production : 2009
4/10

Résultat de recherche d'images pour "ange et demon film"Repassant sur les traces du Da Vinci Code, Ange et Démon dévoile les coulisses du Vatican, histoire de continuer à jouer de la controverse. Ici, nous nous retrouvons sur un film qui finalement ne remet pas en cause la religion mais essaye juste d’en déstabiliser ses fidèles. Même si l’histoire se passe au Vatican lors du pontificat du nouveau pape, elle reste une histoire de terrorisme traditionnelle sans soulever les éternelles questions sur des croyances quelconques.

Attention le comparatif va faire mal, mais j’avais l’impression de voir Robert Langdon transformé en Benjamin Gates (en plus ils ont la même coupe, c’est un signe!) qui élucide son enquête de la même façon. Les signes improbables, les rebondissements hasardeux et les indices insignifiants mènent à chaque fois Robert Langdon au bon endroit. Un vaste coup de pied dans un tas de feuille pour y découvrir un indice, une rosasse qui dévoile une antre secrète, une statue qui pointe son doigt vers l’ouest, des signes ridiculement dénichés par notre enquêteur capable de rentrer dans l’esprit de son criminel pour le retrouver… et à chaque fois deux minutes trop tard. Un plan rocambolesque qui décrédibilise totalement le personnage. Le comble est un dernier quart d’heure totalement guignolesque, avec un coup de théâtre prévisible. Reste les idées sur l’opposition entre science et religion, pas inintéressantes mais amenées avec la subtilité d’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Paraît-il que l’opus est plus intéressant que le bouquin a contrario du premier film. Alors estimons-nous heureux de voir un film qui nous tient relativement en haleine même si celui-ci reste un peu longuet et surtout totalement improbable. Il a le mérite de nous montrer l’accélérateur de particules du CERN (pour les scientifiques!) mais aussi les coulisses du conclave et la pontification du nouveau pape que nous avons vécu il y a quelques années lors de la mort du pape Jean-Paul II (pour les religieux!). Tom Hanks est toujours bon, même dans un film médiocre, il a vocation de ne pas le rendre trop mauvais. Il avance un peu seul sur ce film mais les quelques complices qui sont avec lui sont très crédibles. Ewan McGregor qu’on n’aurait pas imaginé dans ce rôle s’en sort tout aussi bien. Quant à la réalisation, elle reste honnête, c’est du basique même si le huit clos au Vatican nous offre des décors somptueux et une photographie très soignée.

Petite suite un peu longue, sans continuité avec le 1er opus, aussi tordue qu’improbable, axé sur la théorie du complot des illuminati, mais qui arrive a minima à nous divertir grâce à l’indétrônable Tom Hanks et une réalisation au rythme soutenu.

Revision 2017: -0.5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.