Ant-Man et la guêpe (2018)

Ant-Man et la Guêpe

Réalisé par Peyton Reed

Avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Peña
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Science Fiction, Comédie, Familial
Durée : 1 h 58 min
Année de production : 2018
7/10

Résultat de recherche d'images pour "Ant-Man wasp"Ant-Man reste dans la continuité du premier film en restant un divertissement familial. Afin de resituer ce 20ème Marvel dans l’attroupement des super-héros, Ant-man et la guêpe, se passe après les événements de Civil War et avant la déferlante du diptyque Avengers Vs Thanos. Ses pouvoirs ne sont ni une malédiction, ni la responsabilité de sauver le monde mais un jeu permanent sur les notions d’échelles.

Minuscule dans sa thématique, gigantesque dans le divertissement. Paul Rudd continue à camper un personnage cool et amusé par son pouvoir, devenant un des moins sombres super-héros Marvel. Épaulé cette fois-ci par la sublime Evangeline « dit la guêpe » Lilly, leur complicité va rendre les combats tout aussi haletant que captivant avec une esthétique soignée. En effet, le film n’étant pas trop sombre dans l’intrigue, sa retranscription à l’écran est enjôlée par une image clairsemée et éclatante. Seule les abysses moléculaires retranscrivent un monde totalement nouveau, sombre mais colorée. Un endroit méconnu et enchanteur, synonyme du monde dans lequel Ant-Man nous transporte!

Mais cette suite perd un peu de son charme, comparé au premier opus. En effet, l’histoire est un peu moins intéressante et surtout il n’y a pas de véritable(s) méchant(s) imposant, à la hauteur d’un Thanos, pour effrayer notre héros. Walton Goggins est peu convaincant, peu menaçant et le Ghost pas bien plus intéressant, en tout cas pas aussi charismatique que le Yellowjacket du premier film. Mais cela ne nous empêche pas de prendre plaisir à suivre la miniaturisation des personnages dévoilant des prises de vues impressionnantes. La course-poursuite en Van est rondement mise en scène, les passages des miniaturisations aux grandeurs réelles provoquent de sublimes envolées de voitures.

Michelle Pfeiffer et Laurence Fishburne renforcent le casting déjà présent, même si le rôle de ce dernier aurait mérité un peu plus de profondeur. Le rajeunissement numérique du couple Douglas/Pfeiffer est toujours aussi bluffant. Une remontée dans le temps qui nous replonge dans une certaine nostalgie. Et enfin Michael Pena est toujours aussi drôle, on apprécie de nouveau ses interactions avec son pote Scott. N’oubliez pas les deux génériques de fin, histoire de nous faire saliver un peu plus sur le devenir de tous les Avengers… To be continued.

Ant-Man 2 reste une suite agréable, aux sublimes images, divertissant et amusant, dans la tonalité de son héros. Le cahier des charges est respecté même si le film ne prend pas beaucoup de risques et par conséquence en deçà du premier film!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.