Apprentis parents (2019)

Apprentis parents

Réalisé par Sean Anders

Avec Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie, Drame
Durée : 1 h 59 min
Année de production : 2018
3.75/10

Image associéeL‘intention est bonne, le résultat est passable. Si le film soulève la question de l’adoption, il est difficile d’allier un ton comique à un sujet qui présente une certaine fragilité. Voulant se positionner entre fiction et réalité, le film ne dégage finalement rien. Les enfants ne procurent aucune émotion, avec une adolescente qui dévoile aucune empathie, une petite capricieuse qui passe son temps à brailler et un garçon effacé, même s’il reste le seul à provoquer quelques rictus à force de cumuler les accidents. Tout ce que l’on n’a pas envie de vivre au niveau familial à la maison, on se le paye durant près de deux heures dans un film. Et franchement ça en devient agaçant.

Les réunions de nouveaux parents n’apportent pas grand-chose à l’intrigue. Les personnages annexes (mère célibataire, couple homosexuel, autres parents) ne sont pas du tout approfondis. Même la grand-mère n’a pas vraiment sa place dans cette tumultueuse réunification. Seule la dernière partie, entre jugement et sentiment complaisant permet de sortir cette comédie de son abîme. La famille est réunie, tout le monde est content même si tout semble bien superficiel et mièvre et qu’on a jamais cru à la parentalité, le temps d’un film, de Mark Wahlberg & Rose Byrne.

Malgré sa naïveté assumée et sa bienveillance travaillée, le film ne vole pas haut, faute à des personnages insignifiants et un développement bien trop basique, oubliant avant tout le divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.