Astérix – Le secret de la potion magique (2018)

Astérix - Le Secret de la Potion Magique

Réalisé par Alexandre Astier, Louis Clichy

Avec Christian Clavier, Daniel Mesguich, Alex Lutz
Pays:  France
Genres : Animation, Familial, Comédie, Aventure
Durée : 1 h 25 min
Année de production : 2018
7.25/10

Alexandre Astier réitère son adaptation du petit gaulois dans un film d’animation reluisant, aux couleurs détonantes avec une profondeur d’image impressionnante. Astier ayant pleinement pris le personnage en main, il développera cette fois-ci une histoire originale, sans aller piocher dans l’adaptation d’un numéro de la bande dessinée même si cette dernière nous fait penser fortement au film Le coup du menhir, qui sera ensuite lui-même adapté en BD.

Image associéeL’univers de Goscinny et Uderzo est parfaitement respecté mais le spectateur conservera une part de déception dans la discrétion des deux personnages principaux. En effet, Panoramix est grandement mis en avant, les autres druides suivront le pas, oubliant parfois Astérix, Obélix et notre cher Idefix. Les querelles entre Romains et Gaulois ne sont pas mises en avant, César est quasiment absent, c’est bien, c’est original mais au final la construction d’une histoire d’Astérix passe aussi par les relations entre Gallo-romaines.

Le druide Sulfurix a été imaginé pour donner du fil à retordre aux Gaulois. Astier voulait créer un grand méchant, à la hauteur de son œuvre mais, même si son design est fort réussi, il est dommage d’avoir pioché son inspiration dans le look de Prolix, le devin maléfique déjà utilisé dans les albums qui lui est loin d’être un vrai druide. Des inspirations qui ne gâchent pas le plaisir du film mais on aurait aimé encore plus de saveur dans ce grand déchainement de couleurs. Pectine, lui aussi est pas mal, son accent est assez drôle mais on le voit aussi vite apparaitre que disparaitre, laissant un gout amer sur son personnage.

La scène finale, même si un peu trop courte, va rendre le spectacle un peu plus grandiose. Grand Sulfurix contre un « Transformers Romains » c’est franchement très fun et très drôle, appuyant bien le délire du druide, à l’instar d’une simple potion qui rend aussi fort qu’un rock. Les animations du feu en arrière-plan des scènes ténébreuses sont justes fabuleuses. Astier rattrape un peu le coup de nous avoir laissé jusque-là sans véritable scène « coup de poing »!

Enfin, notons que Roger Carel ne reprendra pas le doublage d’Astérix! C’est une première et il fallait s’y attendre. On est tellement triste de perdre une telle voix, remplacé par un autre spécialiste du rôle, Christian Clavier qui sent sort cependant très bien, comme la plupart du casting vocal. Mais Astérix sans Carel, c’est comme Obélix sans Romain et le manque des deux fait de ce divertissement familial une réussite mais pas un chef-d’œuvre.

Un film sublime graphiquement mais qui manque de relief dans ses personnages. Divertissant et c’est déjà pas mal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.