Atomik Circus, le retour de James Bataille (2004)

Allan Chiasse: J’ai eu un horrible mal de cul

Atomik Circus - Le retour de James Bataille

Réalisé par Didier Poiraud, Thierry Poiraud

Avec Vanessa Paradis, Jason Flemyng, Benoît Poelvoorde
Pays:  Belgique,   France
Genres : Aventure, Comédie, Horreur, Musical
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 2004
7/10

J’avais envie de revoir ce film déjanté, parce que je suis dans ma période OVNI et j’espère encore découvrir des perles sorties tout droit de l’imagination des réalisateurs. Les critiques ne sont pas tendres avec ce film, et même moi je ne vous conseillerai pas de le voir dans vos grandes priorités, même si c’est à voir parce que c’est drôle, parce c’est gore…. parce que c’est spécial. On ne croirait pas mais Atomik Circus est un réservoir de phrases potentiellement cultes.

Chaque réplique de Benoît Poelvoorde me fait rire, il est dans ce film comme a ses débuts: drôle et sarcastique. Il débite son texte avec une belle énergie auprès d’une Vanessa Paradis rayonnante. Jason Flemyng que je confonds souvent avec l’homme sable, Thomas H. Church donne vie à son personnage de façon remarquable avec un certain charisme même si son jeu d’acteur finalement reste assez discret a coté d’un Poelvoorde.

La photographie et la réalisation des frères Poiraud est parfaite. La caméra, virevolte souvent, et arrive a nous projeter au cœur de l’action rien que par leur mise en scène dynamique. Quand on regarde le making-of on se dit qu’avec quelques moyens de maquillages et d’effets mécaniques, chaque passionné du cinéma pourrait arriver a faire son propre OVNI (d’ailleurs c’est le cas de leur premier court-métrage fait juste avec un rouleau d’aluminium). Il est en tout cas dommage de voir que les talentueux frères Poiraud n’ont fait que ce film et on a priori pas de projet a venir.

La fin du film est bizarre mais elle est finalement significative et cohérente avec l’esprit du film. L’essentiel est de prendre du plaisir et rien qu’en voyant le concept étrange des extraterrestres  »suceur de visage » on ne peut que s’amuser à imaginer faire la même chose dans son jardin (même si les moyens du film sont bien plus conséquent!)

Vous avez de bonnes répliques cultes, une histoire insolite voir farfelue, des mains de bricoleur et quelques litres de sang : alors sortez votre caméra, tout est possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.