Au revoir là-haut (2017)

Au revoir là-haut

Réalisé par Albert Dupontel

Avec Nahuel Pérez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte
Pays:  France
Genres : Drame
Durée : 1 h 57 min
Année de production : 2017
6.5/10

Résultat de recherche d'images pour "Edouard Péricourt"Si Dupontel signe ici son film le plus ambitieux visuellement, l’ambiance est tout aussi particulière. Abordant la question du traumatisme de guerre en tant que « gueule cassée », la folle poésie d’Édouard Péricourt dévoile une histoire haute en couleur, dans une ambiance terne à la Zola et d’art abstrait à la Kandinsky.

Avec ses mœurs artistiques d’un autre temps, l’intrigue est parfois difficile à ingérer. Il est parfois complexe de s’attacher à l’artiste, au risque de passer à côté de l’émotion escomptée par le réalisateur. Avec un méchant assez caricatural et finalement une gueule cassée trop superficielle, les personnages manquent de profondeur. Le fond n’est pas à la hauteur de la forme, avec notamment des problèmes de narration et un rythme pas toujours constant. Entre drame humain, tragédie onirique et comique absurde, Dupontel a du mal à canaliser son genre. On peut aussi déplorer quelques zones d’ombre et des faits trop rapidement évoqués, mais c’est souvent l’apanage de récits qui passent de l’écrit à l’écran. Adapté du livre de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, n’oublions pas derrière tout le travail d’adaptation avec une ambiance qui peut déranger tout autant qu’elle peut faire rêve. Dupontel fait valoir son statut d’artiste et cela n’a jamais été aussi vrai avec ce film.

Il faut reconnaitre tout l’art caché derrière ces images, maintenant il est délicat d’adhérer à l’œuvre (essentiellement quand on découvre le « masque » d’oiseau). Alors est-ce que l’Art est-il un moyen ultime pour continuer à « vivre », ou plutôt lutter contre la mort en tant qu’artiste? Une question que peut se poser autant le héros du film que le réalisateur du film…

Conte ambitieux, transcendé par la folie de l’auteur, Au revoir là-haut possède une âme qui lui est propre. Esthétiquement impeccable, restitution précise mais pas totalement convaincu.

3 commentaires sur “Au revoir là-haut (2017)

  1. Complétement. D’où cette difficulté à faire adhérer à tous. Ah, Les gouts, l’art et les couleurs faudrait-il dire!

  2. Au revoir là-haut est un très bon film car il nous montre les aspect de la guerre et de l’après guerre avec les gueules cassées , un film qui avec c’est couleur nous font repartir dans l’ancien temps et une histoire qui tourne autour dune amitié entre deux hommes après la guerre , nous font comprendre les difficultés de l’après guerre comme les habitants des villes qui commence a ressortir , a danser et a reprendre leur vie d’avant .
    Un film qui nous en apprend beaucoup sur la vie d’avant et surtout un film qui était très intéressant a regarder personnellement pour ce film j’aurai accorder la note de 7 car il peut nous faire réfléchir sur les préjuger que nous avions sur la guerre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.