Auberge espagnole (L’) (2002)

L'Auberge Espagnole

Réalisé par Cédric Klapisch

Avec Romain Duris, Audrey Tautou, Kelly Reilly
Pays :  France
Genres : Comédie, Drame, Romance
Durée : 2 h 00 min
Année de production : 2002
5.5/10

Même si déambuler à travers le regard d’étudiants qui se retrouvent à l’étranger pour faire leurs études est une idée amusante et sympathique, le film se retrouve vite ennuyeux avec une succussion de sketchs et de situations sans grand internet.

Beaucoup d’entre nous se reconnaitrons dans ce voyage loin des parents. Cette première fois où l’adolescent se sentira adulte en cherchant à s’émanciper à travers sa première cohabitation, la sensation de liberté mais aussi l’idée de braver les interdits. Se succéderont les bêtises de jeunesses mais les jeunes qui se retrouvent ici en Espagne seront finalement très sages.

Mais comme Audrey Tautou qui est resté en France et qui ne rentrera pas dans le délire d’Erasmus lors de son passage express, en tant que spectateur je me suis reconnu en elle, en restant assez hermétique au monde étudiant décrit ici. Pourtant mes années étudiantes loin de la maison restent un sacrée moment de vie mais ce n’est pas pour autant que je me suis reconnu à travers l’aventure de Romain Duris.

Hormis quelques répliques célèbres, entre la « fuck » et les incompréhensions linguistiques entre les étudiants, il ne se passe pas grand chose. Heureusement la seconde partie se rapprochera des amourettes des étudiants provoquant des situations cocasses nous rapprochant un peu plus d’eux, nous offrant une conclusion pleine de nostalgie. C’est dommage car cette intensité aurait pu être plus grande si on avait à la fois pu se reconnaitre et délirer à travers eux. Fort de sa bande originale dynamique entre Daft Punk, Radiohead ou Kouz-1, le film se rapproche parfois trop du clip avec des effets à l’image bien médiocre. Je veux bien qu’il ne faille pas prendre le film au sérieux mais on a le droit aussi d’avoir un peu de qualité.

Enfin le casting reste très pauvre. La jeunesse n’excuse rien. Romain Duris que je n’aime généralement pas n’aide pas à apprécier le film. Audrey Tautou, souvent excellente fera que figuration, tout comme la timide Judith Godrèche qui ne révélera pas encore son talent, si elle en a un. Cécile de France, césar du meilleur espoir féminin en 2003 se voit être la blague du film tant sa prestation est anecdotique.

Soit on apprécie un clip fun pour promouvoir Erasmus, soit on se lamente de voir un film autour de la jeunesse qui manque aujourd’hui sensiblement de fraicheur.  La fleur de la jeunesse aurait nécessité plus d’engouement et de délire pour être véritablement divertissant. Je m’arrêterai donc là pour cette trilogie qui me semble prématurément surestimée.

20 commentaires sur “Auberge espagnole (L’) (2002)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.