Avant d’aller dormir (2014)

Avant d'Aller Dormir

Réalisé par Rowan Joffe

Avec Nicole Kidman, Colin Firth, Mark Strong
Pays:   France,   Royaume-Uni,   Suède
Genres : Mystère, Thriller
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 2014
7/10

Rowan Joffé connu pour être le fils de son père, se lance lui aussi petit à petit dans le cinéma en tant que réalisateur. Reprenant l’idée d’Amour & Amnésie avec un coté beaucoup plus obscure et dramatique, cette adaptation du premier livre (2011) de S.J.Watson s’en sort pas trop mal.

Ce thriller psychologique qui reprend le thème éculé de la mémoire et de l’identité arrive à nous captiver. Christine, jouée par Nicole Kidman, est consentement dans le doute et nous accompagne efficacement dans sa tourmente. Jamais la redondance des jours ne nous ennuiera. Ce jour sans fin qui semble se répéter, apporte à chaque réveil son lot de révélations, même si parfois il ne faut pas avoir peur de revenir en arrière, écrasant ainsi toute nos hypothèses. Confortés par un mari attentif et patient, il n’empêchera pas que nos soupçons grandissent. Comme Nicole Kidman, on ne sait plus sur qui s’appuyer. A qui doit-on faire confiance? Au mari ou au consultant psychiatrique?

Même si le nombre de personnages est un peu faible, pour nous perdre dans des désillusions, l’intensité autour de la vérité permet de garder toujours un bon rythme. Nous sommes, comme Christine, en quête de la vérité. Nicole Kidman, accompagnée de Colin Firth, forment un couple idéal et crédible. Ils n’en font jamais des tonnes. On sent la tragédie qui entache la vie du couple autant à travers le regard amoureux de Firth, que celui perdu de Kidman.

L’histoire est globalement intéressante même si parfois simpliste. Loin d’être parfait, le scénario laissera passer quelques petites maladresses – entre l’appareil photo qui aurait pu en dire plus si elle pensait à s’enregistrer ou tout simplement des vérités qu’elle aurait dû garder pour se préserver. Je rajouterai un petit bémol pour le dénouement un peu en deçà des attentes. A l’issue du twist final, il s’en suit un dernier quart d’heure particulièrement pauvre qui n’apporte rien si ce n’est à appuyer un coté navrant qui n’avait pourtant jusqu’à là pas vocation d’être. La pression retombe et on garde un gout amer et molasse, pourtant pas synonyme de la qualité du film de Joffé.

Christine V2.0 a de sérieux soucis de connexion. Son disque dur n’imprime plus, les mises à jour échouent. Un drame pas désagréable à suivre et rondement raconté même si il manque parfois d’originalité pour être un thriller psychologique manipulateur efficace et révolutionnaire.

3 commentaires sur “Avant d’aller dormir (2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.