Avengers: Infinity War (2018)

Avengers : Infinity War

Réalisé par Joe Russo, Anthony Russo

Avec Josh Brolin, Robert Downey Jr., Chris Hemsworth
Pays:  États-Unis
Genres : Aventure, Science Fiction, Fantastique, Action
Durée : 2 h 36 min
Année de production : 2018
6.25/10
Image associée

A force d’accaparer les écrans, les Avengers perdent de plus en plus d’intérêt dans un combat qui n’en finit pas. Le divertissement est pourtant toujours présent, mais le fil conducteur est sensiblement identique entre course au cube et chasse aux pierres, en y rajoutant à chaque fois un pêle-mêle de personnages, regroupant ici les anciens super-héros à des nouveaux tels que les Gardiens de la galaxie, Black Panther ou Doctor Strange. Œuvrant ensemble contre le méchant et mégalo Thanos avec son projet fou de collectionner de belles pierres, l’esthétique et la dynamique du scénario ne rattraperont pas le manque de profondeur de l’histoire.

Le problème est qu’en multipliant les personnages, on en réduit certains au titre de figurants. Et quand cela touche Captain America, devenu bien trop sérieux, ou Black Widow c’est assez gainant. Sans parler de l’absence de Ant-Man, un personnage qui a apporté un vent de fraicheur dans ce gloubi-boulga de super-héros. Enfin, oublions l’utilisation foireuse de Spider-man qui se métamorphose en un sous Iron-Man ou Vision, Bucky ou même du Doctor Strange, qui cherche à justifier une alliance sans véritable attache aux autres partenaires.

Distrayant, drôle et efficace, Avengers manque néanmoins de rigueur, le scénario très balisé aurait mérité plus de subtilités. La réalisation approximative des frères Russo avec sur-découpage rend certaines scènes balourdes. Pourquoi Joss Whedon n’est pas venu continuer ce qu’il avait jusque-là brillamment mis en place. Les frères réalisateurs n’offrent aucune scène de bataille réellement mémorable, une sorte de déjà vu avec des hordes de soldats qui se jettent les uns sur les autres. Si la fin de cet opus nous donne envie de voir la suite, il est regrettable que certaines situations n’aient pas été géré avec plus d’audace. L’aspect comique est l’un des moins efficaces de tout l’univers MCU et se concentre essentiellement sur une poignée de personnages dont l’embarrassante prestation de Mark Ruffalo réduit à faire le pitre dans cette phase 3. Enfin, sans chercher à vouloir rendre l’histoire crédible, n’oublions pas que nous sommes chez Marvel, la gestion des puissances de chaque personnage est souvent déroutante, rendant certains d’entre eux indestructibles, soit par leur force, soit par leur notoriété, amoindrissant par la même occasion les enjeux émotionnels durant les combats.

Cependant ce troisième opus, rattaché au quatrième qui sortira en 2019, semble vouloir faire la différence avec une fin soudaine, noire et tragique. Un dernier acte au climax musclé et parfois poignant. Les frères Russo assurent ainsi l’attente du spectateur. On n’espère pas forcément voir les personnages revenir d’outre-tombe, même s’il est immanquable que la fin ne restera (malheureusement ou heureusement?) pas ainsi pour ne pas tuer dans l’œuf l’assurance d’empocher encore quelques billets verts. Christopher Markus, le co-scénariste, a tenu à souligner : « Avengers 4 ne se passera pas comme vous l’imaginez. C’est un film différent de ce à quoi vous vous attendez. Et … les morts sont réelles. Je tenais à vous dire que ce qui s’est passé est réel et plus tôt vous l’accepterez, plus rapidement vous pourrez passer à l’étape suivante du deuil….Nous avons brisé votre cœur. Maintenant nous allons vous en mettre plein la vue. » Une conclusion étonnante qui espérons-le deviendra une surprenante introduction pour le prochain Avengers. Rendez-vous en 2019!

Avengers, l’art de mixer des personnages de l’univers MCU en y associant humour et gros combat qui tâche. Un troisième opus bien moins efficace qui espérons-le deviendra une bonne introduction à l’épisode final de cette phase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.