Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec (Les) (2010)

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

Réalisé par Luc Besson

Avec Louise Bourgoin, Mathieu Amalric, Gilles Lellouche
Pays:  France
Genres : Action, Aventure, Fantastique, Mystère
Durée : 1 h 47 min
Année de production : 2010
4/10

L’introduction du film est magnifique. On nous fait une petit rétrospective des personnages avec une voix off (façon Jeunet) qui nous accompagne rapidement les rues de Paris. Y a un petit degrés d’humour dans la mise en scène, vraiment le début vaut le coup d’oeil. Malheureusement le rythme ne tiendra pas ainsi longtemps. Dès l’arrivée d’Adèle blanc-sec, le scénario se creuse (je connais pas la BD pour juger de la fidélité de cette adaptation). J’étais d’ailleurs assez septique de voir Miss Météo aka Louise Bourgoin dans un premier rôle au cinéma, et finalement elle s’en sort pas si mal. Y a des répliques qui sonnent pas toujours juste mais ses dialogues à prendre souvent au second degrès font sourire et nous aide à animer notre volonté à suivre son histoire.

Pour l’histoire faut aimer les aventures un peu farfelues avec des dinosaures volants ou des momies parlantes. C’est pas mauvais en soit, mais ca devient vite ridicule. On vasille entre aventure et comédie. L’histoire se suit ainsi sans un grand intérêt, on a beaucoup de scènes remixées qu’on a déjà vu dans d’autres films, juste remis au gout du jour pour mieux coller à l’univers de Blanc-sec.

Autant certain effet spéciaux sont bluffants (enfin disons qu’ils passent bien à l’écran), autant y en a d’autres qui choquent. La montée de Blanc-sec sur le dinosaure est affreuse, tout comme la numérisation d’un corps pris dans ses griffes (au dino pas à adèle). Le maquillage de Espérandieu et de Dieuleveult sont très soignés, et Justin de Saint Hubert sert à rien. L’inspecteur Caponi aka Gilles Lellouche est réussi sur son interprétation, il représente bien le Dupont des années 1920, même si il cherche souvent à faire plus gros en rabaissant sa tête (cf. l’affiche). Mais bon rien que ses oreilles ca vaut le coup d’oeil.

Y a de bonnes choses dans ce film fantasque mais c’est pas régulier, et malheureusement ca ne restera pas mémorable. Besson va pouvoir lancer sa nouvelle franchise avec cette saga (Arthur et les mini-pouces vont mourir bientôt), comme Spielberg et Jackson sont entrain de le faire avec Tintin (certes pas avec les mêmes moyens) en espérant garder le cap sur des histoires innovantes, et là c’est pas gagné. A préférer, j’opterai plus pour de la science-fiction vu que Besson a su briller avec son 5ème élément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.