Babel (2006)

Babel

Réalisé par Alejandro González Iñárritu

Avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Gael García Bernal
Pays:   France,   Japon,   Mexique,   États-Unis
Genres : Drame
Durée : 2 h 15 min
Année de production : 2006
9/10

Voilà  un film fort, puissant et beau. Restant fidèle à sa forme favorite, Iñárritu signe avec Babel un nouveau film choral  intense.

Trois histoires qui en feront qu’une avec des personnages qui seront liés de façon plus ou moins ténue, tout en gardant leur particularité, et leur âme. Le film, nous fait voyager sur 3 continents différents (Maroc, Japon, Mexique) et nous fait découvrir une belle histoire avec beaucoup de moments forts.

Les paysages sont somptueux et on se laisse porter par le scénario peu banal, mais superbement conté… Brad Pitt qui prend beaucoup de maturité dans ce film a un petit rôle mais qui reste puissant sur son histoire…

 J’ai adoré le récit du Maroc, bien accroché sur le Mexique, et reste plein d’interrogation sur le Japon… Ce film reste dans la lignée de 21 grammes du même réalisateur Alejandro González Iñárritu. Lancinant mais captivant, toujours accompagné d’une B.O sur-puissante.

Film qui se doit d’être culte! Touchant!

Mais alors qui a-t-il d’écrit sur le papier que la japonaise donne au policier?

V1.0
Elle écrit au policier que c’est elle qui a tué sa mère car on apprend par le père qu’elle seule était présente lors de l’accident. Elle en voudrait à sa mère de l’avoir fait naître sourde et muette, situation qui à l’évidence la rend très malheureuse comme le montre le film. Elle semble d’ailleurs en vouloir à son père aussi vu sa méchanceté au début envers lui. Cela expliquerait ses comportements extrêmes tout au long du film notamment quand elle se met nue devant l’inspecteur : elle sait que de toute façon elle n’a plus rien à  perdre.
V2.0
La version que j’ai comprise sans analyser le film:La japonaise pourrait aussi dire au policier que sa mère ne s’est pas jetée par le balcon. C’est elle qui avait l’intention de se suicider en se jetant.D’ailleurs, quand son père rentre dans l’appartement, il la trouve sur le balcon, et là  elle se jette… dans ses bras… Elle en a certainement marre de sa vie, sa mère se tue, elle est sourde…

Moralité :  « Un simple battement d’ailes d’un papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ? »  avec ici « Une seule arme on peut-elle faire le mal aux quatre coins du monde ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.