Balada Triste (2010)

Balada Triste

Réalisé par Álex de la Iglesia

Avec Santiago Segura, Antonio de la Torre, Raúl Arévalo
Pays :  Espagne,   France
Genres : Action, Drame, Thriller, Étranger
Durée : 1 h 47 min
Année de production : 2010
7.5/10

Je ne connaissais pas beaucoup le cinéma de Alex de la Iglesia, lacune que je comble actuellement. J’ai vu que le très sympathique Le crime farpait et que 800 balles (hein Scalp!). Et ici de nouveau on est sur un film totalement barré, un film déroutant. On est à la fois entre la bonne blague et le mélodrame. Ici deux clowns, l’Auguste et le clown triste se partage la vedette pour se battre pour une seule et unique femme sous le régime espagnol franquiste. Natalia, joue l’ambiguïté et va mener une rivalité qui se transformer en drame. Un drame partagé par les 3 intervenants. La relation triangulaire devient glauque, l’image de fin est tout aussi sublime que burlesque, c’est loufoque, mais surtout triste. Que d’adjectifs qui pourrait attribuer le terme d’OFNI à ce film, bien qu’il est une narration assez standard. L’histoire malheureusement subit quelques longueurs mais qui se font vite oublier face à la teneur de la conclusion.

D’un point de vue visuel, c’est sublime. Un gros point d’honneur à l’image et au directeur de la photo. En effet, le film a une image très contrastée, à la limite du noir et blanc, ça donne une sacrée teneur au film, sans cela, ça perdrait beaucoup de son charme. Quand on voit la scène du clown barbu avec ses boucle dorée en pleine guerre, on est subjugué par l’image, mais aussi par les cadrage. Des plans comme celui-ci il y en a plein et c’est intéressant à découvrir.
Brillante interprétation des deux clowns, défiguré par l’amour qu’il porte à Natalia, cette folie qui les mènera à se battre à feu et à sang. Les deux personnages sont totalement opposés, que ce soit dans leur rôle que dans le choix des acteurs. L’actrice Carolina Bang, petite bombe est étincelante, pourtant dans une histoire qui n’est pas toujours à son avantage.

J’avais envie d’être plus sévère sur la note, mais en tapant ma critique je trouve plein de qualité au film. Finalement il faut du temps pour le digérer.

Entre clichés esthétiques et émotionnels, ce film vous transportera dans les entrailles d’une relation triangulaire hors norme. Un film tragique à voir rien que pour son coté décalé! D’ailleurs la musique (et non l’image) ci-dessous reprise à deux moment résume l’esprit du film, c’est à la fois beau, mais… bizarre! Il suffit d’écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.