Battleship (2012)

Battleship

Réalisé par Peter Berg

Avec Taylor Kitsch, Alexander Skarsgård, Rihanna
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Science Fiction, Thriller
Durée : 2 h 10 min
Année de production : 2012
5.25/10

Ça sent le Michael Bay, ça ressemble à du Michael Bay mais c’est du Peter Berg.

A l’instar de Hancock réalisé par le même réalisateur, Peter Berg nous envoie dans un monde que l’ont connait déjà sans aller à fond dans son concept, ici tout simplement dans un film d’action pur et dur. Ca se veut être parfois parodique avec une bande de vieux qui vont sauver le monde, ca se veut des fois sérieux avec une bonne branlée d’extraterrestre avec des US Navy qui se la joue gros bras mais c’est pas toujours clairement défini.  On est des fois à la limite du jeu vidéo, et encore plus quand on voit le combat à main nu avec l’extraterrestre ou le combat de lancée de bombes. La mise en place du film est pas essentiel, on peut même arriver en retard qu’on comprendrai facilement la suite. L’humour est dispersé à quelques endroits rendant l’invasion extraterrestre bien plus légère.

On regrettera que Liam Neeson ne soit pas plus présent et on notera que Rihanna ne s’en tire pas trop mal pour sa première apparition au cinéma. Bon c’est vrai qu’elle a un rôle anecdotique et surtout qu’on s’en tape royal de sa performance. Après avoir foulé les terres de Mars dans John Carter, Taylor Kitsch nous prouve de nouveau qu’il a l’œil pour jouer des rôles mal écrits, et que son jeu n’est pas toujours rigoureux.

Les effets sont soignés par les petits génies de l’informatique, on prend plaisir à être en mer et voir se faire dégommer du bateau. Après adapter le jeu de la bataille navale c’est aussi intéressant que de le faire avec des Lego, donc le pari est pas trop mal réussi, et c’est quand même toujours plus divertissant de voir ça qu’un mec qui joue au jeu Hasbro au « touché, coulé ». Après faut pas s’attendre à une grande histoire au vu des origines de cette adaptation.

C’est correct pour ceux qui apprécie les « pétarades » au cinéma ou les frustrés qui n’ont pas fait l’armée mais c’est loin d’être glorieux face à d’autres mastodonte du box-office.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.