Baywatch: Alerte à Malibu (2017)

BAYWATCH: Alerte à Malibu

Réalisé par Seth Gordon David Hasselhoff

Avec Dwayne Johnson, Zac Efron, Alexandra Daddario
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Comédie
Durée : 1 h 59 min
Année de production : 2017
4/10

Résultat de recherche d'images pour "alerte malibu film"Alerte à Malibu, série qui a marqué les années 90, se trouve être adaptée au cinéma comme la plupart des séries qui ont marqué leur temps. Si l’approche de l’effet parodique nous amuse beaucoup sur la première partie, le film va vite se prendre au sérieux et devenir aussi crétin que l’image qu’a pu véhiculer la série jusque-là. Des maîtres-nageurs qui règlent des affaires de grand banditisme grâce à leurs bouées et leurs brevets de secourisme, forcément on s’en divertit dans les années 90 à la télévision, aujourd’hui l’adaptation cinématographique en devient aussi invraisemblable que ridicule.

Dwayne Johnson sera le temps d’un film Mitch Buchannon. Pourquoi pas… mais David Hasselhoff aurait bien pu reprendre son rôle même si avouons-le c’est nettement moins vendeur. En guise de clin d’œil, Hasselhoff, qui aura eu son heure de gloire entre Baywatch et K-2000 viendra tout de même faire son petit caméo bien sympathique, tout comme Pamela « gros nichon » Anderson. Ne pas les voir nous aurait finalement frustrés même si malheureusement Pamela n’enfilera pas, du haut de ses 50 ans, son joli maillot rouge.

Zac « tête à claques » Efron est bien le pire des personnages. Son rôle est mal écrit, lui-même ne sait pas où il va, si ce n’est jouer de ses gros muscles. Un des pires acteurs de la nouvelle génération! Kelly Rohrbach jouera la bimbo de service, même si sa course rebondissante n’a rien de bien « bandant ». Kate Upton aurait bien mieux fait l’affaire! Et Alexandra Daddario, toute mignonne qu’elle est, a du mal à s’imposer en tant qu’égérie de Baywatch, jusque-là stéréotypée blonde aux gros seins.

Alors que reste-t-il? Des effets numériques (le feu sur l’eau essentiellement) qui piquent les yeux. Quelques cascades sans véritable enjeu, dont l’intrigue policière qui prend le dessus sur les sauvetages en mer. En dehors d’une gestion assez efficace de son rythme, Baywatch est visuellement quelconque dans ses meilleurs moments. Se contenter de simple blague, ça va 5 minutes! L’humour y est balourde et peu sincère, forcé et pas vraiment efficace. Tous les ingrédients auraient pu faire de cette adaptation est un produit divertissant mais au final on reste sur un film globalement raté!

Inconsistant, le scénario de Baywatch est affligeant et s’enfoncera toujours un peu plus dans le néant face à cette équipe de surveillants de baignade troquant leur statut pour celui d’enquêteurs s’adonnant à des infiltrations ridicules. Et merde, où sont les gros nichons revêtus de tissus rouges?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.