Black Widow (2021)

Black Widow

Réalisé par Cate Shortland

Avec Scarlett Johansson, Florence Pugh, Rachel Weisz
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Thriller, Science Fiction
Durée : 2 h 13 min
Année de production : 2021
4.75/10

Black Widow' Review: Too Long, Too Boring, Too MCUSi l’idée d’approfondir un personnage de l’univers Marvel est intriguant et peut être intéressant surtout sur le personnage mystique de Natasha Romanoff, il se trouve que le rendu final n’a rien d’indispensable. On découvre la pauvre enfance de Natasha, mais aussi ses proches. Sans la présence de ses comparses du MCU, la Veuve Noire revient à ses origines d’espionne soviétique pour une mission aux côtés de celle qu’elle considérait jadis comme sa sœur. Ainsi Yelena Belova est mise en avant, histoire de faire entrer un nouveau personnage dans la communauté des super-héros sans oublier de faire l’apologie du féminisme, entre une réalisatrice aux commandes et les héroïnes en tête d’affiche, histoire de conserver la bonne pensée de la firme aux grandes oreilles.

Mais le problème du scénario est ce désintéressement constant des personnages, jusqu’à sa propre héroïne principale. Black Widow c’est aussi beaucoup de scènes bavardes avec quelques tentatives d’humour. Une Scarlett Scarlett Johansson désengagée, à croire qu’elle prédisait son procès avec les producteurs suite à la diffusion du film sur Disney+. Alors si son physique de belle rousse en costume blanc à de la classe, elle n’a jamais été aussi lumineuse, les scènes d’action sont bien en deçà de ce que les Avengers nous ont offert par le passé. Avec son rythme décousu et sa mise en scène hachée, les combats sont assez illisibles. Reste la scène finale de haute envolée, qui tente de faire le taf, même si ça reste grossier et sans grande tension. En effet, comment éprouver de l’empathie pour des êtres qui ne souffrent pas? La fin semble déjà courue d’avance avec un spectateur qui ne doute jamais. Reste la touche finale en post-générique qui dévoile la tombe du personnage, disparue brutalement dans le dernier Avengers et qui au final, aurait dû rester ainsi, au lieu de miser sur la résurrection des mémoires de l’héroïne.

Tout juste divertissant, ce spin-off n’a rien de mémorable. Sans Scarlett on aurait déjà oublié le film… bien que ça soit déjà un peu le cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.