Borgman (2013)

Compétition officielle
Afficher l'image d'origine

Borgman

Réalisé par Alex van Warmerdam

Avec Jan Bijvoet, Hadewych Minis, Jeroen Perceval
Pays:  Pays-Bas
Genres : Thriller
Durée : 1 h 53 min
Année de production : 2013
7/10

Bizarre avec un grand B. C’est un film WTF, et plus ça avance plus on est pris dans une spirale infernale auprès d’une famille confrontée à un jardinier mal intentionné. Mais au delà de ça, le jardinier a une influence et des capacités aux frontières du réel jusqu’à intervenir dans vos rêves. Pourtant jamais le film ne basculera dans un genre fantastique, c’est le personnage qui va le devenir.

Dès le départ, un prêtre avec un fusil course le mal enfoui sous terre, c’est la seul allusion religieuse qu’on aura et c’est avec cela que le spectateur construira toute sa théorie sur les personnages mystérieux qui vont envahir une maison. La petite famille aisée et soudée va alors voir son organisation chamboulé et une maison dévastée. Un engrenage que plus personne ne contrôle excepté le Borgman.

Même si il y a des scènes d’expédition d’anthologie avec des plans sous-marins somptueux (reprenant l’idée de la nuit du chasseur mais en plus drôle), le film n’ira pas dans le sanguinolent, ne cherche absolument pas à dissoudre des individus et c’est cette trame autour de la quête de l’antihéros qui nous laisse soucieux et dans l’attente.

La photographie du film est très jolie, commençant dans la forêt pour s’installer confortablement dans une fabuleuse maison sur la tonalité du film. Jan Bijvoet qui tient l’intrigue sur ses épaules est assez épatant, se métamorphosant à chaque minute du film tel un serpent hypnotiseur. Jeroen Perceval, agaçant par son rôle de père de famille, lui aussi va se livrer à un rôle brillant en duo avec Hadewych Minis. Le réalisateur Alex Van Warmerdam quant à lui se donnera le petit rôle plus discret de Ludwig.

Mystérieux, fantastique ou psychopathe, le Borgman arrivera à ses fins en nous hypnotisant et en nous faisant avaler des couleuvres, tout en restant crédible.

Un film déroutant et inclassable, que j’ai bizarrement déjà envie de revoir, habilement mis en scène avec un scénario pas loin de l’OFNI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.