Bovines (2011)

Image

Bovines

Réalisé par Emmanuel Gras

Avec des vaches
Pays :  France
Genres : Documentaire
Durée : 1h02min
Année de production : 2012
3/10

Le buzz tournait autour de ce film/documentaire de l’A.C.I.D. à Cannes, beaucoup sont ressortis émerveillés, pour ma part, j’en suis ressorti trompé. Meuhhh que dire sur ce film? Ah oui que c’est un documentaire sur les vaches, sans aucune narration, aucune véritable histoire, on est juste installé dans un champ assis à regarder les vaches. On est juste transporté dans la campagne de Heidi, et on se laisse bercer par des images qui au final n’ont que peu d’intérêt si ce n’est de voir des vaches meugler, courir, mettre bas, ou brouter! Le concept peut détendre une demi-heure, mais de là à garder le format long pour ce film j’ai trouvé ça lourd, on se lasse rapidement. Certains parlent d’une narration cachée dans les images, et finalement chacun peut interpréter et donner du sens aux images.

C’est loin d’être mauvais, la caméra film honorablement les herbivores, mais l’intérêt j’ai du mal à le comprendre. Qui prendra le temps de revoir ce film une deuxième fois? Ca me fait penser un peu au DVD vendu avec des fausses cheminées, sauf que là c’est un champ bien vert qui se fait brouter!

Mais alors pourquoi beaucoup de personnes ne sont-elles pas déçu du film? Tout simplement parce que quand on va voir un film qui montre des vaches et qu’on a un film de vaches et bien on a se qu’on pensait voir, sans aucune surprise. Et pour ma part j’aurai pris le parti de montrer une caméra subjective dans les yeux d’une vache, ca aurait été plus marrant (d’ailleurs ca me donne l’idée de le faire avec des pigeons avec une narration drôle – mettez-vous assis un moment à les regarder c’est souvent très drôle).

Mais alors: « Quelle est la place d’un tel film dans un festival du film aussi prestigieux ». De nouveau la sélection m’agresse et je crois que Cannes recherche ça aussi chez le spectateur.

Un documentaire qui repose pour certain, qui agace pour d’autres, en tout cas un film qui divise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.