Brice 3

Réalisé par James Huth

Avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac, Bruno Salomone
Pays:   France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 35 min
Année de production : 2016
6.5/10

Crétin, moqueur mais drôle, Brice de Nice revient dans un second opus (Brice 3 car il a cassé le 2, fallait oser!) qui fait bien plus référence aux sketchs originaux que le premier film balourd et peu enjôleur, même si certains le définissent de culte.

Rares sont les suites plus réussies, mais j’ai trouvé les répliques bien meilleures que le premier film nous replongeant dans les mythiques frasques de MC Saturn et Brice durant leurs vacances dans les années 90: Pas de violence, c’est les vacances! On appréciera aussi le petit clin d’œil à la « Bande du Carré Blanc » dixit les « Nous Ç  Nous » venant sauver Brice du naufrage pour l’accompagner vers Hawaï durant une petite comédie musicale!

L’humour est débile, il faut aimer les jeux-de-mots-laids. Faut être parfois attentif pour capter toutes les références et même si le niveau intellectuel est au niveau de Brice, on rit favorablement aux multiples « cassages ». Le retour de Marius, que j’avais peu apprécié dans le premier film, est un peu mieux intégré à l’intrigue. Et le « fight » final contre « Braïce »d’Hawai est bien fun, à l’image de son partenaire Brice de Nice! la ville de Nice n’est plus au centre de l’intrigue, Brice s’exporte dévoilant ainsi de jolis paysages, sous le signe du « Yellow ». Finalement cette suite est la bienvenue, elle me me donnerait presque envie de redonner une chance au premier film, au risque d’être encore plus déçu…

Brice est devenu un personnage humoristique incontournable. Le fait qu’il soit interprété par le « bankable » Jean Dujardin rend le film encore plus récréatif et lucratif. Mais le plus appréciable est de voir qu’un acteur de cette stature n’oublie pas d’où il vient, c’est-à-dire du one man show, et qu’il arrive à faire encore des films où il en oublie son sérieux. Allez Brice, j’t’ai pas cassé!

Répondre: