BrightBurn – L’enfant du mal (2019)

Brightburn - L'enfant du mal

Réalisé par David Yarovesky

Avec Elizabeth Banks, David Denman, Jackson A. Dunn
Pays:  États-Unis
Genres : Horreur, Thriller, Science Fiction
Durée : 1 h 31 min
Année de production : 2019
5/10
Résultat de recherche d'images pour "brightburn"Le concept du jeune Superman qui va du côté sombre de la force est intrigant, mais le traitement ici est incroyablement prévisible. Heureusement, Brightburn reste un film assez sombre, pessimisme évitant l’immanquable happy end, le rendant un soupçon intéressant.

Les codes visuels et les origines de l’enfant du mal nous plongent dans un environnement que le spectateur semble connaitre. Par ce constat, le spectateur est rapidement captivé mais le problème c’est que l’intrigue a du mal à s’installer, les longueurs s’enchainent dans un film pourtant trop court. Comme s’il devenait le pilote d’une série. On semble être sur une introduction d’une saga et au final on reste (pour le moment) trop sur notre faim.

Brightburn est victime de son concept minimaliste, faute de budget et d’ambition. La mise en scène oscille entre thriller horrifique et le film de super-héros. La réalisation de David Yarovesky se préserve trop pour nous offrir des scènes déchainées et gores, malheureusement, que sur la dernière partie. La scène de la mâchoire du tonton restera le moment marquant de ce thriller, celle de l’œil d’Erica est pas mal non plus. L’évolution psychologique chaotique et la violence extrême qui se dégage restent assurément les points forts de cette production dont une suite serait logique, même si ce premier film a du mal à convaincre.

Un film prometteur mais qui par son traitement maladroit et apathique perd totalement en intensité. Dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.