Bullhead (2012)

Bullhead

Réalisé par Michaël R. Roskam

Avec Matthias Schoenaerts, Jeroen Perceval, Jeanne Dandoy
Pays:  Belgique
Genres : Action, Crime, Drame, Thriller
Durée : 2 h 08 min
Année de production : 2011
7.25/10

Michael R. Roskam, pour son premier film, se lance dans un profond drame humain sur un homme meurtri depuis son enfance qui va apprendre à avancer dans la vie. Entre agriculture et trafique d’hormones, Matthias Schoenaerts, cet homme cassé par la vie, va tenter de se relever après ce drame qui le poursuit depuis des années. Froid, renfermé et impulsif, situation qu’on retrouvera de forme identique dans De rouille et d’os, Mathias nous livre une prestation bestiale et bouleversante.

Situé dans la Flandre froide et grise, l’intrigue mixe l’enfance de Jacky et sa vie d’aujourd’hui. On y fait rapidement le parallèle des injections d’hormones pour le bétail et celle nécessaire pour sa triste condition de vie. On vivra a ses cotés cette castration épouvantable, ce genre de scène qui marque à jamais le spectateur. La haine nous monte, on est dans l’attente d’une vengeance brutale, mais Jacky écorché et amoureux de la sœur de son bourreau est sur sa réserve.

Malheureusement la dernière demi-heure est assez bancale. Les liens de l’enquête sur le trafique d’hormones sont trop faciles, voir incohérentes, les enquêteurs arrivent avec une vente de pneus et un nom de fille balancé par son ami d’enfance à retomber sur Jacky. J’ai trouvé ça facile, et son arrestation est franchement poussive comparé au véritables faits. C’est dommage, le scénario aurait du davantage creusé ce terrain-là, car au final le trafique d’hormones en devient beaucoup moins intéressant, même si il faut reconnaitre que la dernière scène de cette bête en souffrance est sublime.

Mise en scène froide et véritable, Bullhead est un bon coup de poings grâce à l’interprétation viscérale et charpentée de Mathias Schoenaerts qui nous plonge dans un milieu mafieux littéralement bestial méritant d’être découvert.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.