C’est nous les héros (2020)

C'est nous les héros

Réalisé par Robert Rodriguez

Avec YaYa Gosselin, Lyon Daniels, Andy Walken
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Fantastique, Familial
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2020
2/10

https://www.sortiraparis.com/images/1001/77381/616564-c-est-nous-les-heros-le-nouveau-film-de-robert-rodriguez-sur-netflix-critique-et.jpgMême si Robert Rodriguez est un touche-à-tout, parfois il ferait mieux de s’accorder à faire ce qu’il sait faire, un bon barbecue ou un peu de gratte au coin du feu que de nous pondre des ignominies pareilles. Pourtant par le passé, il a prouvé qu’il avait réussi à faire des films pour gosses assez sympathiques, souvent ambitieux et surtout très fun. Spy Kids (sur ses premiers opus) en était le parfait exemple et son casting l’a souvent soutenu dans ses ambitieux délires qui sont loin d’être punissables, même aujourd’hui.

Mais voilà à l’époque, Rodriguez avait osé faire un film écrit par son gosse. Une purge sans nom, à qui il redonne une chance aujourd’hui, en tentant de lui donner une suite. Après Sharkboy et Lavagirl, ce sont leurs gosses qui viennent salir le grand écran. Mais mon dieu, quelle folle idée de faire un film surfant sur un effet de mode, les super-héros, mais en conservant le niveau du premier opus, c’est-à-dire proche du néant. Les enjeux du films s’écroule dès l’introduction. C’est fade et sans inspiration. C’est daubesque autant sur l’écriture que sur la réalisation. Et là où on aurait pu se contenter d’une casting 4 étoiles, comme souvent chez Rodriguez, ici on a le droit à une bande de gosses qu’on a envie de gifler à tout bout de champ. Ils sont odieux, l’héroïne se la raconte et les autres sont tout aussi mauvais. Sans parler des idées farfelues de pouvoirs totalement idiots entre l’autre pouf qui déplace les objets par ondes en chantant comme une casserole ou l’autre bouseux qui déplace sa trogne en jouant avec son coup élastique. On espère juste que Miss Monde 2000 aka Priyanka Chopra aura plus de chance sur des prochains projets. Quant à Taylor Dooley, elle continuera sa carrière en berne avec un rôle peu brillant, à l’inverse de sa chevelure rose.

Non mais Robert, va jouer avec le Mandolorien, va nous faire du film trash mais assumé, mais non là ce n’est pas possible. Ton esprit enfantin et joyeux se retranscrit à travers un film idiot, inconsistant et décérébrée. Même si le nom de Robert Rodriguez peut être aguicheur, ne tentez pas ce visionnage. Fuyez!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.