Chocolat (2016)

Chocolat

Réalisé par Roschdy Zem

Avec Omar Sy, James Thiérrée, Clotilde Hesme
Pays:   France
Genres : Comédie, Drame
Durée : 1 h 50 min
Année de production : 2015
7.5/10

Afficher l'image d'origineCharmant coup de projecteur sur un biopic historique largement méconnu, du premier clown noir en France. Chocolat décrit l’ascension de la star exotique, Rafael Padilla, à la fin du XIXème siècle. Accompagné du clown blanc Footit, ils inventèrent la comédie clownesque associant le Clown blanc à l’Auguste.

Roschdy Zem, acteur reconnu, réalise ici un biopic touchant pouvant nous faire passer des rires et larmes. Son duo d’acteurs est étincelant et apporte toute la magie au film. Omar Sy rayonnant secondé, par James Thierrée sont les valeurs sûres de cette œuvre. Omar Sy, sourire aux lèvres, sait jouer de sa prestance et comme à son habitude arrive à nous rendre joyeux rien que par son (sou)rire. Qui de mieux que James Thierrée, petit-fils de Charles Chaplin, pour jouer le clown blanc? Dès les premières images, voyant Charles à travers James, je pensais plus à un hommage, sans savoir qu’il était son petit-fils. Lui-même baignant depuis l’âge de 4 ans dans le monde de cirque, son rôle était une évidence, dévoilant une riche interprétation, en plus d’hériter du considéré faciès de son grand-père.

La photographie authentique avec ses reconstitutions de décors et costumes de qualité apporte une dimension visuelle impeccable. Additionné à une musique d’époque dynamique, magnifiquement orchestré par Gabriel Yared, cette œuvre apporte l’émotion et le sourire, très justement dosé.

La première partie met en scène l’évolution comique de Chocolat avec le rire, la seconde partie sera beaucoup plus sombre, pointant sur les différences et origines des deux clowns. Le clown Chocolat a tiré profit de cette perversion en acceptant d’être mal traité par son compère également clown mais dès lors où le « noir » ne veut plus être considéré comme tel, le traitement comique en devient dramatique. Incontestablement de tels comportements racistes seraient aujourd’hui répréhensibles, mais en 1900 le « noir » n’était pas vu du bon œil et c’est aussi grâce à des hommes comme Rafael Padilla que leur représentation a aujourd’hui changé, même s’il y a encore beaucoup à faire autour de la représentation des différences.

Un biopic hommage au cirque et à leurs créatifs, qu’ils soit blancs ou noirs. Parce que le cirque est là pour nous évader et Chocolat, cet attendrissant artiste, réussi à faire de même avec sa différence et ses souffrances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.