Event Horizon, le vaisseau de l’au-delà (1997)

Event Horizon : Le Vaisseau de l'au-delà

Réalisé par Paul W.S. Anderson

Avec Laurence Fishburne, Sam Neill, Kathleen Quinlan
Pays:   Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Horreur, Science Fiction, Mystère
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 1997
6/10

Afficher l'image d'origineMélangeant horreur et science-fiction, Event Horizon est le (seul) film qui aurait pu auréoler la filmographie du mal-aimé Paul W. Anderson, avant de se loger dans la voie obscure de la saga Resident Evil.

L’ambiance claustrophobique et paranoïaque autour du vaisseau fantôme est loin d’être catastrophique et découle sur un dénouement certes un peu poussif mais assez efficace si on exclut les quelques flottements pour arriver à la conclusion. Sam Neil, arrivera à se détacher de son rôle de paléontologue pour se rapprocher de son rôle de l’antre de la folie, avec un aspect encore plus menaçant au sein de ce vaisseau. Le reste du casting est très respectable avec un face à face avec Laurence Fishburne assez réussi, même s’il enfilera son meilleur rôle que deux ans plus tard en tant que Morpheus.

Paul Anderson installe calmement la terreur pour la pousser à un véritable carnage progressif. Cependant, la métamorphose de notre héros arrive un peu trop tardivement pour qu’on puisse subir pleinement le frisson et l’oppression face au nouveau visage de ce vaisseau. Un approfondissement de sa transformation aurait permis au scénario d’être un peu plus ingénieux et pénétrant.

La mise en scène a une très bonne approche du concept horrifique mêlé au monde de la science-fiction. Les effets spéciaux sont de qualités et les décors parfois impressionnants. Le budget se voit à l’écran mais le souci c’est que le film a été par son échec commercial identifié en tant que série B, alors que son budget de 60M$ lui permettait de faire partie des blockbusters de l’époque.

Un film science-fiction-épouvante qui aurait mérité de provoquer avec prédominance le frisson pour être pleinement réussi. Malgré son lot de défauts, on se laisse prendre par l’histoire et reste potentiellement intéressant pour les fanatiques de tourisme spatial.

3 commentaires sur “Event Horizon, le vaisseau de l’au-delà (1997)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.