Flingueur (Le) (2011)

Le Flingueur

Réalisé par Simon West

Avec Jason Statham, Ben Foster, Donald Sutherland
Pays:   États-Unis
Genres : Action, Crime, Thriller
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 2011
3/10

Remake du film de 1972, Simon West réalise plutôt un Statham-movie. Avec un scénario qui manque d’originalité, l’intrigue sans sentiment et bourré de non sens nous fait regretter le bon vieux premier film bourrin du réalisateur (Les Ailes de l’enfer).

En plus d’être fainéant sur cette production, Statham campera un rôle qui semble déjà avoir eu et ne se renouvelle pas. Le film manque de rythme et se retrouve être pas mal déséquilibré. Pourtant la scène d’introduction avec la mort d’un riche propriétaire nous fait miroiter un film d’espionnage assez intéressant. Dès lors où la morale s’en trouve entachée, on a plus envie d’y croire.

Arthur Bishop joué par Statham est intelligent et appliqué. Pourtant, il va suivre une fausse route qu’il aurait du analyser un peu plus en profondeur au vu de sa finesse d’esprit et surtout de la relation qu’il a avec le « contrat ». L’approche est maladroite et ce décalage de personnalité nous détache totalement de l’intrigue. Les regrets et la vengeance nous importe peu, même si la complicité avec Harry McKenna avait rapidement fonctionné. La liaison que Bishop entretient avec le fils de son ami semble faussée dès le départ. La fin nous dévoilera une conclusion bancale. On n’a aucun plaisir à voir vivre ou mourir un protagoniste. On arrive juste à s’en foutre.

Simon West a eu un sursaut dans sa filmographie avec le film de commande Expendables 2. Au final, il se retrouve qu’avec un seul bon film sans sa carrière, qui restera son premier. Triste constat pour un réalisateur qui semble être « bankable » à Hollywood. On espère le voir lâcher ses acteurs fétiches pour pas dire bourrins comme Statham et Cage pour rebondir un peu mieux dans le futur.

Une mise en scène trop plan-plan, une photographie pas « dégueux », mais pas de quoi stimuler notre adrénaline, ni celle de Statham! En tête d’affiche, on s’attendait à autre chose qu’une énième version du Transporteur, a fortiori, bien plus divertissant et dynamique.

6 commentaires sur “Flingueur (Le) (2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.