Gardiens de la galaxie (Les) (2014)

Les Gardiens de la Galaxie

Réalisé par James Gunn

Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista
Pays:  Ă‰tats-Unis
Genres : Aventure, Fantastique, Science Fiction
Durée : 2 h 01 min
Année de production : 2014
6.75/10

ÉditĂ©s fin des annĂ©es 60, Les gardiens de la Galaxie auront pris du temps pour se voir adaptĂ© sur grand Ă©cran. Il a fallu plus de 15 ans pour exploiter les hĂ©ros les plus connus avec Hulk, Iron-Man, ou Captain America (et c’est pas fini) pour les voir se rĂ©unir en formant les Avengers. Vu le succĂšs du film, il n’a pas fallu longtemps pour que Marvel puise dans ses archives pour trouver une nouvelle troupe. Peu connu du grand public, cette nouvelle coopĂ©ration avec de nouveaux visages n’est pas dĂ©plaisante, bien au contraire.

Le dernier Marvel Ă  ce jour avait tout pour donner envie, que ce soit des personnages atypiques, drĂŽles et charismatiques ou une histoire interstellaire dĂ©tonante. Malheureusement mĂȘme si j’ai passĂ© un moment agrĂ©able, j’ai Ă©tĂ© pas mal déçu par cette surabondance de pouvoirs en tout genre de chacun des personnages. Ce que je reprochais Ă  Thor avec ses dieux et sous fifres qui prenaient certaines libertĂ©s avec leurs aptitudes autour de la toute puissance, je le retrouve un peu ici.

http://img4.hostingpics.net/pics/641082Sanstitre.jpgCependant on a le droit Ă  univers sacrĂ©ment abouti, des couleurs pĂ©tantes et un design bien sympa. Le rĂ©alisateur qui tente de garder un cotĂ© « retro » mais Ă©lĂ©gant, garde son Ăąme d’enfant influencĂ© par les annĂ©es 80’s pour nous proposer un space opĂ©ra mixant musique pop de ces folles annĂ©es. Le scĂ©nario prendra ce mĂȘme chemin, en nous livrant une histoire globalement bien Ă©crite mais trop bon enfant. On sent que Disney & Marvel veulent se rapprocher d’un public jeune, histoire qu’Ă  la veille de NoĂ«l les produits dĂ©rivĂ©s puissent ĂȘtre bien exploitĂ©s. Certains dialogues, mĂȘme si lĂ©ger et pas prise de tĂȘte, sont parfois un peu too much. Quand les hĂ©ros se mette en rond pour dĂ©battre sur leur plan, on se retrouve sur des situations parfois limites en terme de maturitĂ©. Pourtant je suis loin d’ĂȘtre celui qui n’apprĂ©cie les films destinĂ©s aux plus jeunes, je garde toujours une nostalgie des films de mon enfance mais quand la situation le permet. D’ailleurs le message de fin entĂ©rine cette idĂ©e d’ĂȘtre destinĂ© aux plus jeunes.

Revenons aux personnages. Rocket Rancoon, le plus petit, mais peut ĂȘtre le plus irrĂ©vĂ©rencieux est l’atout du film. Mignon, grimaçant et attachant, il ne nous lasse jamais, on aime s’intĂ©resser Ă  lui, son fan-club devrait vite grandir. Groot, excusĂ© d’avoir qu’une seule rĂ©plique Ă  rĂ©pĂ©tition, sera le running gag du film. Je s’appelle Groot prendra mĂȘme du sens dans son intonation, sa rĂ©plique reste toujours la bienvenue pour nous faire rire Ă  chaque fois qu’il ouvre sa bouche. D’ailleurs ce personnage aux allures de tronc d’arbre sera de toute façon le grand hĂ©ros de l’histoire, sa scĂšne finale est juste gĂ©niale, on perçoit sa bravoure Ă  travers ses yeux. On se pose juste la question autour de son potentiel qui aurait pu ĂȘtre utilisĂ© bien plus tĂŽt. Chris Pratt, l’acteur humain qui sera tout aussi important que ses comparses est relativement bon. (Presque) nouveau Ă  l’Ă©cran il n’est pas dĂ©plaisant et s’en sort relativement bien, mĂȘme si ces dialogues ne sont pas du Shakespeare, mais on confirmera ça l’annĂ©e prochaine sur son prochain blockbuster « Jurassic World » tant attendu. Sa compagne, descendante du gĂ©ant vert, Gamora est elle aussi attachante et le duo fonctionne bien autant dans une relation colorĂ©e. Certains personnages par contre aurait mĂ©ritĂ© d’ĂȘtre un peu plus approfondit. On ne retiendra que leur couleur mais Drax, le collectionneur, Thanos ou Yondu ont le charisme pour ĂȘtre plus dĂ©veloppĂ©, il aurait peut ĂȘtre judicieux d’enlever des intermĂ©diaires pour se concentrer sur moins de personnages, au risque de les simplifier.

Leur but Ă©tait de conquĂ©rir la galaxie et le cƓur du spectateur, ce ne sera que partiellement pour moi. Ça reste un super divertissement, mĂȘme si ponctuĂ© de quelques dĂ©fauts, j’espĂšre le revoir Ă  la hausse car je reste persuadĂ© qu’il peut devenir le feel-good movie du super-hĂ©ros.

3 commentaires sur “Gardiens de la galaxie (Les) (2014)

  1. film avec une bonne histoire mais un peu moue un peu d humour mais une note de 6.75 et une note assez basse donc pour moi une note 8/10 me parait bien puis avec la voix de vine diesel pour le tronc d arbre qui dit mais dans l emsemble un bon film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.