Gardiens de la galaxie Vol.2 (Les) (2017)

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Réalisé par James Gunn

Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Comédie, Science Fiction
Durée : 2 h 18 min
Année de production : 2017
6/10

Résultat de recherche d'images pour "gardians galaxie 2"Basé sur les mêmes ingrédients que le premier film à l’identité fort séduisante, à savoir, humour, bande originale so 80’s, personnages délirants et couleurs à outrance, James Gunn réalise une réelle continuité d’un film qui ne m’avait déjà pas fait bondir de joie. Pourtant que c’est beau, c’est même très beau. C’est un véritable travail artistique au niveau de la photographie avec des couleurs vives, un éclairage détonant et un contraste renversant. A l’heure du réglage de ma salle cinéma, au temps dire que le film est idéal pour régler l’image! Le générique qui voit Baby Groot entrer en scène le temps d’une introduction musicale est juste géniale!

Même si James Gunn signe de nouveau un film pop à l’humour décalé multipliant les scènes d’action visuellement impressionnantes, le surdosage d’humour et d’action semble avoir pour objectif de distraire le spectateur en voulant lui faire oublier le vide narratif qui caractérise le film. Plus grand, plus cosmique, plus bruyant mais moins incarné, on se lasserait presque. Car avouons-le, le scénario est franchement déplorable. La rencontre entre Star-Lord et son père n’est pas très intéressante, même si de surcroit on est heureux de voir Kurt Russell rentrer dans la danse. Chaque personnage voit une sous intrigue développée à son image. Aucun intérêt de savoir que Gamorra dévoile une relation nébuleuse avec sa sœur Nebula. L’effet Groot ne fonctionne plus vraiment non plus, même si Baby Groot est remarquablement attachant. Le raton laveur Rocket semble prendre un peu moins de place dans ce panaché de personnage tel que Yondu, Drax et cie. La sympathie que l’on éprouve au départ pour ces personnages haut en couleur ne résiste pas à leur insupportable invincibilité. La conclusion s’apparente à un final classique de blockbuster, redondante et simpliste.

Un film spectaculaire et coloré mais qui manque de l’ingrédient majeur pour être appétissant: l’originalité du scénario. Je le reverrai avec plaisir même si j’aurais aimé crier d’enthousiasme en étant pleinement surpris par une œuvre originale, loin de ce qu’a entrepris Marvel jusqu’ici!

C’est beau, c’est amusant, c’est décomplexé et pourtant les « Gardiens de la galaxie » peine à nous distraire pleinement en se reposant sur une intrigue ultra-classique sur la recherche de soi et de ses origines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.