Ghost story (A) (2017)

A Ghost Story

Réalisé par David Lowery

Avec Casey Affleck, Rooney Mara, Will Oldham
Pays:  États-Unis
Genres : Drame, Fantastique, Romance
Durée : 1 h 27 min
Année de production : 2017
6.75/10

Résultat de recherche d'images pour "a ghost story""Sous ses allures de films indépendants ou d’une pépite tout droit sortie d’une sélection parallèle de Cannes, A ghost Story est un film complexe et difficile à conseiller. Parce que sa lenteur est affligeante, nous poussant à croire que le réalisateur se fout royalement du spectateur, histoire d’allonger son film pour pouvoir le vendre sur grand écran. Mais à la fois, ce coté pompeux, inutile et contemplatif, nous permet de nous plonger dans une ambiance particulière. Un malaise se créé petit à petit, on a du mal à cerner si c’est la mise en scène qui nous agace ou l’impuissante solitude de ce fantôme condamné à errer dans sa maison, faisant face à sa femme retranchée dans son chagrin. Il est évident que la démarche du film peut surprendre au premier abord, car les séquences sont parfois longues, très longues, mais cela s’inscrit parfaitement dans une démarche intimiste et pessimiste.

Mais alors, est-il encore possible aujourd’hui de faire un film avec un fantôme représenté par un drap flottant et deux trous noirs pour les yeux, sans tomber dans le ridicule ? La réponse est oui. L’audace du réalisateur, même si on n’adhère pas au rythme plombant sa maitrise filmique particulière, permettra d’avoir une œuvre à l’ambiance poétique. Et même quand on subit certaines scènes telles que son éternel repas assise au sol (on prend trois rides entre le début et la fin de la scène), on ne peut s’empêcher de comprendre les personnages comme si nous avions nous aussi perdu un être cher.

Après avoir ancré les émotions de l’héroïne, dès lors où elle déménage, le rythme s’intensifie à travers un voyage initiatique avec une intrigue plus accrocheuse. L’avancée de l’histoire pas toujours bien exploitée permet aux spectateurs de s’interroger sur notre place d’individu et de constater les dégâts du temps qui passe, un temps destructeur qui ne laissera au final aucune trace de notre passage. Cette immersion sensorielle palpable nous rend amers, nostalgiques ou pensifs, surtout si on souligne l’excellente bande son de Dark Rooms. A Ghost Story est un film singulier, énervant et pourtant tellement poétique. On est est partagé entre conseiller le film et le fuir! A découvrir pour l’effet « post-séance » qu’il procurera aux spectateurs.

Un long-métrage énigmatique qui aura du mal à convaincre l’unanimité de son public alors qu’il serait devenu un pur chef-d’œuvre sur le format d’un court-métrage. Une pépite à découvrir néanmoins en devenant un film qui questionne…

2 commentaires sur “Ghost story (A) (2017)

  1. On navigue clairement dans le cinéma d’auteur, voire d’art et essai donc à accessibilité réduite ! Mais que ce ce soit ses performances d’acteurs, sa photographie, son cadre c’est sublime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.