Grande aventure Lego (La) (2014)

La Grande Aventure LEGO

Réalisé par Phil Lord, Chris Miller

Avec Will Arnett, Elizabeth Banks, Craig Berry
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Animation, Comédie, Fantastique, Familial
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2014
6.5/10

Lego a fait une avancée marketing considérable ces dernières années en s’implantant ailleurs que dans le jeu ludique de notre enfance. En effet, Lego a évolué avec son temps, en s’immisçant dans certaines sagas telles James Bond, Les Simpsons ou Star Wars. Les jeux vidéo ne sont pas en reste, gardant toujours ce principe de construction et de déconstruction. Aujourd’hui c’est au cinéma que les petites pièces de plastiques vont s’animer.

Dès l’introduction, on nous en met plein la gueule, c’est dynamique, c’est coloré et on installe rapidement l’action dans différents mondes qui ont fait le succès des Légo. Ce qui est frustrant c’est que l’on n’arrive jamais à voir ce qui est animé image par image, en CGI ou les deux en même temps. On ne voit plus la barrière entre le réel et l’irréel. Vous me direz c’est très bien c’est homogène et le pari est réussi, mais ça n’empêche que c’est frustrant car on ne se rend pas compte du travail et de ses difficultés derrière toute ces animations.

Les objets et situations sont souvent bien pensés, on a le droit à des villes entières en briquettes de couleur et les animateurs symbolisent même ce qui est immatériel avec des explosions en légo, de l’eau en légo ou des nuages en légo. C’est parfois bluffant, c’est parfois irritant, car l’animation est trop rapide, on est vite dépassé par les mouvements des pièces et on a du mal à suivre toute l’action ou en tout cas a y absorber tous les détails. L’histoire est passable, seule la dernière partie surprendra avec l’intervention d’acteurs avec une jolie morale aux profits de la firme Légo. Les principaux moments qui retiennent l’attention sont ceux où les guests-Légo font leurs apparitions, que ce soit avec Gandalf, Batman, Uni-Kitty ou d’autres super-héros qui volent parfois la vedette à notre cher Emmet. Et après avoir lu quelques critiques, je pensais être confronté à un humour acide et pinçant et en faite pas du tout le film est accessible à tous avec des gags standards et très orienté pour les enfants.

Un film qui peut être rapidement s’apparenter à une grosse pub animé mais qui reste dans la droite directive de ce que fait la firme ses dernières années. Le film n’est pas une mauvaise idée en soit, ça manque juste d’être plus percutant et innovant, si on excepte le principe « cool » d’emboitement des Lego.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.