Grimsby: Agent trop spécial (2016)

Grimsby : Agent trop spécial

Réalisé par Louis Leterrier

Avec Sacha Baron Cohen, Mark Strong, Isla Fisher
Pays:   Australie,   Royaume-Uni
Genres : Action, Comédie
Durée : 1 h 23 min
Année de production : 2016
7/10

http://img15.hostingpics.net/pics/679533Sans44titre.jpgToujours plus trash, toujours plus politiquement incorrect, Sacha Baron Cohen déglingué et allumé n’a aucune limite. Entre fou et génie, cet acteur arrive à imposer son style et le plus improbable dans tout ça, c’est qu’il arrive à entrainer dans son sillon de la provocation des acteurs tels que Mark Strong, qui se lâche totalement ou Pénélope Cruz, même si clairement sous-exploitée. De même, pour le Frenchy Louis Letterier qui réalise avec humour une putain de parodie osée et sans aucune limite de l’univers James Bond balançant de multiples scènes qui en deviennent parfois gênantes.

Par son humour résolument trash et borderline, on est hilare tout le long du film. Qu’on aime ou pas l’humour de Grimbsy, il en reste pas moins tout le potentiel d’un film d’espionnage, exploitant le côté « actionner » qui dynamise cette drôle de comédie. Les scènes de cavales sont bien shootées dont les appréciables plans en First-Person Shoot, plongeant le spectateur au cœur de l’action. Le réalisateur n’en abusera pas et utilisera l’effet à bon escient en soignant ses scènes d’action et en fluidifiant le tout par des plans cadrés bienveillants qui ne perdent jamais le spectateur. Même dans l’action, on n’échappera pas aux punchlines débiles, histoire de ne pas oublier qu’on est « chez Sacha Baron Cohen »! Affublé d’un nouveau personnage, après avoir été Ali G, Brüno ou Borat, il enfile ici avec aisance et son aplomb infaillible, le rôle d’un hooligan bien « beauf » du nord de l’Angleterre. A croire qu’il cherche à rendre toujours plus idiot ses personnages, et bizarrement ça marche, ça bonifie sa comédie!

Si le film n’a pas un public assez large pour devenir culte, il est assurément évident que la scène de l’éléphant le deviendra! Au sens abstrait ou figuratif, c’est énorme! Une scène qui n’est pas sans nous rappeler celle d’Ace Ventura, mais qui ira beaucoup plus loin dans le trash. En effet, en plus d’être planqué dans le fondement de l’éléphant, l’animal va se faire défourailler le cul par une bite géante qui va avoir des conséquences aussi drôles que trash pour nos deux espions cachés dans l’animal.

Peut-on rire de tout? Bien entendu que oui avec Sacha Baron Cohen! Toutes les thématiques même les plus controversées sont exposées. De la maladie avec Daniel Radcliffe et Donald Trump qui attrapent le Sida, au handicap avec un jeune tétraplégique qui va prendre cher et/ou en passant par la sexualité remaniée dans tous les sens, entre viols, succions de couilles ou pour finir le désamorçage d’une bombe avec son cul!. Fallait oser! Mais au final tout est relativement drôle, même si c’est bien lourdingue! Et quand Nobby mime avec son doigt le zizi d’un gosse à travers une affiche, on est hilare de le voir bloqué cherchant une solution encore plus « con » pour s’en défaire! Et si une blague ne vous fait pas rire, attendez la prochaine, même consterné vous sourirez!

Irrévérencieux, Sacha Baron Cohen, s’amusant de sa notoriété, va toujours plus loin dans le politiquement incorrect. Grimsby mélange les genres et devient une parodie d’espionnage grossière et amusante finalement pas si détestable… pour un public averti!

5 commentaires sur “Grimsby: Agent trop spécial (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.