Guerre des Rose (La) (1989)

La Guerre des Rose

Réalisé par Danny DeVito

Avec Kathleen Turner, Michael Douglas, Danny DeVito
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie, Drame
Durée : 1 h 57 min
Année de production : 1989
7/10

Afficher l’image sourceL‘amour aussi proche de la haine. La guerre des Rose est une belle attaque frontale à la sacro-sainte institution du mariage. Un film qui a pris certes une ride sur la forme mais sur le fond respire l’authenticité. Le couple Douglas/Turner est magistral et représente le couple idéal et l’avancement de leur déchainement est redoutable. Kathleen Turner, souvent confronté à des rôles forts, prend la main et domine avec grâce son mari. Incisive, parfois méchante, on apprécie les crasses diaboliques qu’ils s’échangent pour avoir chacun gain de cause. D’un côté l’amour mais de l’autre l’argent. Voilà comment le matérialisme gangrène un noyau familial jusqu’à l’implosion.

Danny DeVito, ici réalisateur, s’amuse à imaginer des situations iconoclastes, extrêmes, pour mieux renouveler et dynamiter la comédie de mœurs sous le signe de l’humour provocateur. Parfois on aimerait penser que le couple va trouver un arrangement mais le retour de bâton est parfois plus violent.

Cependant tout n’est pas réussi. On regrettera l’immersion de Danny DeVito, acteur cette fois-ci, dans le film. Son rôle qui parle au spectateur n’est pas toujours adapté et casse le rythme de la déchirure. Ses scènes apportent une introduction lancinante et pas du tout à l’image du reste du film. L’histoire aurait très bien pu s’accorder sur le couple sans chercher à passer par leur avocat. La mise en scène est très académique mais les dialogues arrivent à donner une propre tonalité au film. Cette comédie noire sur le couple est suffisamment rythmée, dans son jus, et sera vue comme un enfer pour aller crescendo jusqu’au combat final.

Une guerre conjugale sans merci. Terriblement croustillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.