Hacker (2015)

Hacker

Réalisé par Michael Mann

Avec Chris Hemsworth, Leehom Wang, Tang Wei
Pays:   États-Unis
Genres : Mystère, Crime, Action, Thriller, Drame
Durée : 2 h 13 min
Année de production : 2015
4/10

Afficher l'image d'origineEntre les inconditionnels du réalisateur et les autres beaucoup moins réceptif à un cinéma qui se regarde, Hacker semble diviser. En effet, Michael Mann a construit sa réputation autour d’un esthétique visuelle toujours réussie mais le rythme  et la construction scénaristique de son dernier film ennuient. Qu’il arrête de vouloir rallonger ses films!

Autour de la cybercriminalité à la menace peu palpable à l’écran, dévoilant des lignes de codes incompréhensibles à outrance, notre héros ne sera jamais véritablement crédible. Sorti de prison pour aider le gouvernement, il peine à être recevable même un ordinateur à la main. Pourtant, il serait capable avec « Paint » de pirater le pentagone! D’ailleurs il arrive à déplomber 76M$ avec une simple clé USB! C’est franchement peu suffisant pour être cohérent.

Le film cherche continuellement à mixer de beaux plans à une narration pas toujours logique. N’apportant rien de constructif, l’idylle amoureuse est visible à plein nez et rend l’intrigue balourde. La dernière partie, là où l’intensité est censée être à son apogée, est médiocre. Le combat exotique final nous montrera du pays mais jamais nous ne seront engagé dans un combat solide. Le méchant à aucune ampleur et on arrive à s’en foutre de qui aura l’argent, un butin bien trop « virtuel ». Finalement, j’ai l’impression de voir un Miami Vice sans barons de la drogue, retranché dans de la cybercriminalité. On s’étonne même de voir des plans se répéter, même si Mann a pu se payer ici une steadycam, oubliant les mouvements de caméra intempestifs, rendant le film agréable à l’œil, à défaut de l’être en tant que pur divertissement.

En dépit des qualités plastiques du film, l’intrigue et le personnage joué par Chris Hemsworth sont peu convaincants. Mann est un réalisateur authentique mais qui désarçonne son spectateur avec un film long dénué d’émotion et d’engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.