Harry Potter et les Reliques de la mort : 1ère partie (2010)

Harry Potter et les Reliques de la mort : 1ère partie

Réalisé par David Yates

Avec Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint
Pays:  Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Aventure, Fantastique
Durée : 2 h 25 min
Année de production : 2010
5.5/10

En adaptant le dernier tome en deux parties, les producteurs ont estimé prendre le temps pour finaliser la saga. Le problème c’est que le découpage est très mal équilibré (pourtant la bande-annonce propose de sacrées images). Cette première partie sera essentiellement écrite pour trouver et détruire un seul et unique horcruxe (sur sept). La densité des informations se trouve ainsi repoussée sur la seconde partie. La quête s’avère longue et ennuyeuse pour le spectateur. L’intrigue est creuse, présentant peu d’intérêt et de surprises, qui est seulement destinée à préparer au dernier opus.

La réalisation est froide, lente et ténébreuse. Même si les enjeux se dessinent, les tensions sont mal exploitées. On apprécie cependant la continuité de l’ambiance et la séquence animée (la légende des trois frères) illustre parfaitement les manques sur l’installation déplacée des reliques de la mort. Le problème depuis que David Yates est aux commandes de la saga c’est qu’il ne nous montre rien, on a l’impression de voir un film en accéléré, sautant des scènes importantes, prenant des longueurs là où il n’en faudrait pas pour nous expédier une conclusion hâtive et difficilement appréciable, tellement l’indigestion est rapide. On a souvent hâte que la saga se termine.

VIDEO Nouvelle bande-annonce de Harry Potter 7 - VoiciHarry, Ron et Hermione sont désormais de jeunes adultes. Les jeux d’acteurs des trois personnages campés respectivement par Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson se sont nettement affinés. La romance entre les deux derniers continue à se construire pendant que Potter se balade dans la forêt pour y trouver le graal: l’épée qui détruira l’horcruxe. Une plongée dans la glace plus tard, alors que la magie aurait très bien pu faire le job, le spectateur s’anéantit petit à petit devant cette facilité à trouver les breloques de Voldemort, guidé par les astres, la magie, les patronus ou l’imprévu.

Harry Potter et les reliques de la mort partie 1 n’échappe donc pas au syndrome du final coupé en deux en se révélant être un traîne-savates alors que l’équilibre des éventements aurait mérité d’être révisé. On sent que la bataille se prépare et l’espérance d’une réelle conclusion se fait (trop) attendre.

Peut-on objectivement juger cet avant-dernier film sans voir l’ultime épisode? En attendant, pour comprendre l’univers d’Harry Potter, lisez les livres (ou avoir le quid HarryGaëllePotter)! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.