Heure de tranquillité (Une) (2014)

Une Heure de tranquilité

Réalisé par Patrice Leconte

Avec Christian Clavier, Carole Bouquet, Valérie Bonneton
Pays:   France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 19 min
Année de production : 2014
2.5/10

Afficher l'image d'origineLa bande-annonce présageait une comédie bien drôle, j’étais franchement motivé et les quelques gags qui ont circulé sur la toile pour promouvoir le film annonçaient une excellente comédie! Loupé, comme souvent sur ce genre de produit, tout ce qui est drôle est compilé de façon efficace en 3 minutes et le reste c’est du gros remplissage.

Adapté d’une pièce de théâtre, Patrice Leconte n’a pas grand-chose à nous raconter, et ça fait bien longtemps que le Monsieur ne réalise plus d’œuvre croustillante. De toute façon, l’idée de départ est à l’origine mauvaise même si la volonté d’être juste le temps de musique tranquille aurait pu amener pas mal de situations drôles sur rythme dynamique sans temps mort. Même si ça bouge pas mal, peu de scènes amènent une franche rigolade.

Christian Clavier devient sa propre caricature. Et pourtant qu’est-ce que j’ai pu aimer Clavier! Mais là il ne se renouvèle pas. Chacune de ses répliques, de ses mimiques, de ses gestes, a un gout de déjà-vu, on a l’impression qui les sort d’un précédent film. Avec un personnage aussi mal écrit, difficile de relativiser sur la performance bien foireuse du gars! Et puis ne parlons pas de Carole Bouquet, non n’en parlons pas. En dépressive c’est juste ignoble, c’est nous qui allons devenir dépressif! Et puis l’histoire du fils avec le souci de paternité qui vient se faufiler là-dedans entre deux coups de marteaux et une fête des voisins, c’est une catastrophe! Le mélange ne fonctionne pas, c’est juste honteux de voir ce méli-mélo si mal écrit, qui ne fonctionne peut-être qu’au théâtre de boulevard! Et le final avec le père de Clavier qui arrive comme un cheveu sur la soupe sur la dernière minute du film, juste pour justifier une bonne relation père-fils, histoire de rétablir le beau captage avec son propre fils. La blague!

Que l’un trompe l’autre et que l’autre trompe l’un, finalement on s’en tape, si ce n’est qu’au final, c’est nous qui sommes trompés sur la marchandise. Alors qu’il l’écoute son disque et qu’on nous fasse pas chier miroiter qu’on va rire durant 80 minutes. A force de nous rabâcher ses premières secondes, seul le morceau de jazz de l’irréel Neil Youart que Clavier tente d’écouter à tout prix reste en tête. On sauvera au moins ça, le reste est à jeter.

Une comédie pas drôle, un scénario plat et un Christian Clavier qui devient l’ombre de lui-même. C’est bien dommage, surtout quand la bande-annonce impulsait (faussement) une bonne dose de rire.

1 commentaire sur “Heure de tranquillité (Une) (2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.