Hit the road (2021)

Hit the road
( Jadde Khaki )

Réalisé par Panah Panahi

Avec Hassan Madjooni, Pantea Panahiha, Rayan Sarlak
Pays:  Iran
Genres : Drame
Durée : 1 h 33 min
Année de production : 2021
2.5/10

Hit the road (Jadde Khaki) est un road movie sans grand intérêt, à l’image de son synopsis, totalement à la ramasse. Si ce n’est une bagnole et de beaux paysages Iranien, entre désert infertile et reliefs verdoyants, difficile de rentrer totalement dans le ton du film qui s’engage peu sur les motivations des personnages à traverser le pays. On ne connaît en effet pas les enjeux de l’extradition du fils et au final on ne s’inquiète jamais du sort de la famille et des répercussions en cas d’échec de la « mission ».

Dans ce voyage au ralenti, on découvre un père avec une jambe plâtrée, assez cocasse, qui tente de désamorcer une ambiance pesante. Une mère qui en dévoile finalement peu sur ses émotions, tout dans la retenue entre timidité et thérapie familiale. Un fils effacé et oublié pour qui le voyage est entrepris pour des raisons qui nous échappe. Et, au centre de la famille, un petit électron libre, qui ne cesse de s’agiter, de parler et crier! Ce petit garçon, farceur et turbulent, a le mérite d’électriser le film en éveillant un peu le spectateur dans sa monotonie d’un voyage interminable. De plus, sa petite chansonnette chorégraphiée est assez fraîche et drôle dans cette ambiance aride et suante.

Les conversations n’ont ni queue ni tête nous laissant penser que le réalisateur meuble son film pour arriver à ses fins. Hit the road cultive ses spécificités d’un cinéma Iranien, ici plus familial que politique mais l’opposition formelle entre l’infiniment grand du désert et le cloître de la voiture procure une rupture de ton pas totalement exploitée.

Une road movie qui en dit si peu sur les personnes qui la composent. Ennuyeux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.