Hitman & Bodyguard (2017)

Hitman & Bodyguard

Réalisé par Patrick Hughes

Avec Ryan Reynolds, Samuel L. Jackson, Gary Oldman
Pays:  Bulgarie,   Hong Kong,   Pays-Bas,   États-Unis
Genres : Action, Comédie
Durée : 1 h 51 min
Année de production : 2017
5.5/10
Résultat de recherche d'images pour "hitman bodyguard"

Totalement anecdotique, ce buddy movies rentre dans les conventionnels films d’action-comédie. L’humour est plutôt primaire et les poncifs sont assez nombreux.

Au niveau du casting, Samuel L. Jackson provoque quelque peu le désespoir de le voir dans un énième rôle sans saveur. Ryan Reynolds reste quant à lui convainquant et à l’aise dans ce genre de rôle. Même en prison, certains rôles secondaires ont un sacré caractère et à ce sujet, Salma Hayek en est l’incarnation parfaite. Cependant, elle aurait mérité de crever l’écran mais se contentera finalement que des quelques pâles figurations. Gary Oldman, toujours aussi brillant, se voit affubler d’un rôle finalement assez creux.

Si les fusillades sont d’une banalité confondante, les cascades et poursuites en voiture parviennent quelque peu à éveiller notre intérêt. C’est ultra-dynamique sur la dernière partie, très cut mais heureusement suffisamment divertissant sur certains enchainements. Hitman & Bodyguard s’inscrit dans l’héritage des années 80’s, que ce soit dans sa manière d’être exécuté que dans la qualité globale de sa mise en scène, en y attachant certains gimmicks des années 2000. La réalisation de Patrick Hughes manque de subtilité comme le reste de sa courte filmographie. Allez on dira que c’est fun et pourtant… rapidement oubliable.

Le film est une comédie d’action déjà vue, dénuée de véritable originalité, uniquement sauvé par la présence de son casting. Un buddy movie classique qui aura cependant assez de mal à vous arracher quelques sourires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.