Ils (2005)

Ils

Réalisé par David Moreau, Xavier Palud

Avec Olivia Bonamy, Michaël Cohen, Adriana Mocca
Pays:  France,   Roumanie
Genres : Crime, Horreur, Thriller
Durée : Durée inconnue
Année de production : 2006
2.5/10

Commençant de façon amateur, avec une image granuleuse, j’étais captivé par la première scène qui pourtant ne montre qu’une fille dans une voiture hantée par des bruits de la forêt qui l’entour! De plus la langue roumaine rajoute du charme à la situation. Je sentais bien l’ambiance, et m’identifiais agréablement à une réalisation « fait à la maison » grace à une caméra DV. Et puis vu qu’on m’avait y a longtemps vivement conseillé le film, je l’ai acheté en Bluray (inutile au vu de l’image) les yeux fermés… malheureusement.

Et oui car voilà, hormi l’intro qui n’amène rien si ce n’est qu’une belle ambiance, le reste du film tourne en rond usant de ce principe. Le(s) réalisateur(s) pense nous faire peur, avec pas grand chose. L’histoire semble tout droit sorti d’un scénario d’ado qui veulent se faire un petit trip dans la maison des parents en allant courir avec la caméra de papa, et tentant de faire croire qu’il y a une menace juste en jouant avec des bruits et des portes qui claquent!

L’intrusion peut faire peur, mais là c’est tellement subjectif que ca en devient ridicule. En plus de tourner en rond dans la maison durant la majorité du film, on continue à s’ennuyer à courir inutilement dans les égouts, endroit très rassurant quand on se faire courser, bien sur! Là encore, on se cache, on cours alors que finalement y a rien ou pas grand chose qui effraye. Et quand on s’aperçoit que des gosses veulent s’amuser, on trouve la situation encore plus ridicule du faite que même lorsque qu’ils sont dans une position de faiblesse (le gosse monte l’échelle alors que la femme est en haut à l’attendre sans rien faire) les adultes ne réagissent pas.

Le seul sentiment inquiétant se trouve à la fin, quand un titrage explique que c’est une histoire vraie arrivée en 2002. C’est finalement le ridicule de la situation qui rend inquiétant le film. Pour un premier film, on ne reprochera pas la réalisation très amateur des deux réal, mais juste un grand vide scénaristique qui tourne autour des deux acteurs Olivia Bonamy et Michaël Cohen qui sauvent la mise par leur brillante interprétation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.