Insidious : Chapitre 3 (2015)

Insidious : Chapitre 3

Réalisé par Leigh Whannell

Avec Dermot Mulroney, Stefanie Scott, Lin Shaye
Pays:   Canada,   Ã‰tats-Unis
Genres : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 h 38 min
Année de production : 2015
3/10

Si le second opus donnait tout son sens à la saga, ce troisième opus en guise de préquel est d’une inutilité déconcertante. La saga Insidious s’offre un nouveau chapitre, un nouveau réalisateur et quitte la famille Lambert pour un épisode moins efficace qui va introduire le personnage d’Elise Rainier, la doyenne qui va tenter d’exorciser les démons qui viennent hanter la pellicule. Accompagnée de Speacs (interprété par le réalisateur) et Tucker, tout nous porte à croire de l’utilité d’intégrer la saga par cet épisode. Mais ce n’est qu’un vulgaire épisode, sans aucun véritable lien avec l’histoire du fils Lambert, si ce n’est d’accréditer l’incantatrice du troisième âge.

Au niveau technique, on a une jolie photographie avec un sombre éclairage qui rend hommage à un véritable travail de forme mis en place sur les prétendants films. Cependant la qualité de la mise en scène est bien plus conventionnelle sur cet opus, loin des mouvements de caméra du talentueux James Wan. Le scénario n’est franchement pas innovant, on est sur un travail de genre très standardisé sans surprise. Ni l’atmosphère, ni les personnages n’apportent de la crainte. On subit une galerie de créatures sans vouloir connaitre les attaches qu’elles ont avec Quinn. Impossible de s’apitoyer sur le sort de l’héroïne, l’écriture de son personnage est inintéressante, elle est peu attendrissante et on arrive à totalement rejeter son ensorcellement pour l’intégrer finalement comme une fatalité.  On vit tellement de loin son malheur qu’on ne subit aucun sursaut, pourtant dans des conditions sombres et optimums pour visionner ce genre de film. Tout ce qu’on cherche dans ce genre de film, n’est pas. On passe totalement à côté de l’effet recherché [effet Ouija].

Si on s’attend à un film d’épouvante intelligent et innovant, c’est loupé. Ici c’est convenu et ça n’apporte absolument rien ni au niveau de la saga, ni du point de vue cinématographique. Le spectateur en sortira blasé de voir une vulgaire suite qui amuse plus qu’elle ne terrifie. Voilà un joli résumé du cinéma actuel qui pousse par facilité, plus que par intérêt (sauf financier), à continuer une saga pour un moindre coût en terme de réflexion et de continuité.

1 commentaire sur “Insidious : Chapitre 3 (2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.