Instinct de survie (2016)

Instinct de survie

Réalisé par Jaume Collet-Serra

Avec Blake Lively, Óscar Jaenada, Brett Cullen
Pays:   États-Unis
Genres : Horreur, Drame, Thriller
Durée : 1 h 27 min
Année de production : 2016
6/10

Afficher l'image d'origineNon, ce film n’est pas un documentaire destiné à vendre des maillots de bain féminin. Pourtant Blake Lively le porte bien. Accrochée sur son rocher, ce petit survival reste sympathique mais ne révolutionnera pas le genre. Le film a un gout de déjà vu entre les Reef, Open water et Dérive mortelle, si ce n’est qu’ici la menace n’a jamais été aussi proche de la plage, laissant continuellement l’espoir de s’en sortir en un coup de brasse. Mais le scénario est assez vicieux pour que la jolie belle Blake ne puisse pas revenir à la nage. Agrémenté de petite montée en tension, telle la marée ou la solitude, on n’est finalement pas si mal sur ce rocher.

Bien entendu si on écarte l’introduction dévoilant de jolies images de surf et la bancale histoire de famille qui n’est là que pour combler le vide, parce que les passages autour de la mémoire de la mère cancéreuse et du père fier de ses filles, qui ne servent à rien, il ne reste finalement pas beaucoup de temps en mer. Enfin, suffisamment pour ne pas approcher l’ennui de trop près.

On regrettera cependant de ne pas avoir plus de scène avec le requin blanc. Cette jolie bestiole qui est capable de dévorer des hommes entiers, de déchiqueter de la ferraille mais qui prendra soin de ne pas trop abimer la jambe de notre jolie cantatrice. La crédibilité est parfois un peu trouble. Sans compter sur le final, un moment improbable qui va permettre à notre héroïne d’aller nager un peu plus loin tranquillement. Certes la scène est jolie, dépeignant presque un tableau de ce requin ancré au fond de l’eau mais le passage nous fait doucement rire, oubliant le drame jusque là pas trop mal raconté.

Si la mouette est sympa, l’héroïne jolie, le rocher reluisant, le requin demeure véritablement trop discret et surtout pas assez effrayant. Les images sont très belles, tout comme l’actrice principale, mais ce survival manque véritablement de tension, à défaut d’une photographie aussi élégante qu’attrayante.

2 commentaires sur “Instinct de survie (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.