Jack et la mécanique du coeur (2014)

Jack et la mécanique du cœur

Réalisé par Stéphane Berla, Mathias Malzieu

Avec Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade
Pays:  Belgique,   France
Genres : Aventure, Animation, Drame, Fantastique, Musical, Romance
Durée : 1h34min
Année de production : 2014
6.5/10

Adapté du roman de Mathias Malzieu, écrivain et chanteur du groupe Dionysos,  ce dernier ne tardera pas à agrandir sa biographie en étant maintenant réalisateur de son roman édité en 2007.

En terme de design ce n’est pas toujours très joli, le graphisme est un peu trop lisse, l’animation est un peu raide, les visages difformes n’aident pas à rentrer dans le film, les voix qui ne collent pas aux personnages non plus, et pourtant l’atmosphère est là, ce film d’animation a une véritable âme et se transforme petit à petit en un véritable conte. C’est joliment raconté et toute la mécanique du cœur de Jack est une jolie métaphore sur le fonctionnement du notre.

Revenons aux voix, c’est ce qui m’a le plus gonflé avec un Grand Corps Malade qui reste cantonné à son phrasé sans sentiment, heureusement son rôle sera minime et un héros adolescent qui se retrouve avec une forte voix d’adulte qui ne va pas du tout avec le coté frêle et tendre de l’adolescent. Ensuite vient les parties « chantées ». Ça peut passer si c’est bien intégré, ici on a l’impression que c’est une grosse promotion pour les vedettes de la chanson française pour promouvoir leurs dernières chansons. Autant y en a qui sont raccords, autant y en a d’autres c’est franchement dispensables.

En intégrant Georges Méliès, les quelques références cinématographiques font leur apparitions, c’est toujours agréable, après je vous cache pas mon étonnement à le voir apparaitre dans toute cette mécanique. Il est cependant agréable de voir les quelques partis pris sur le déploiement des images, dévoilant des segments certes très « clipesque » mais visuellement réussi.

Sous ses airs froids et lisses, ce film d’animation à une mécanique poétique qui fonctionne pas trop mal, grâce à un scénario « made in France » qui nous change de l’ordinaire, c’est devenu assez rare pour le souligner. Les textes du chanteur/écrivain et aujourd’hui réalisateur évoquent un univers surréaliste et c’est ce qui en ressortira dans cette œuvre qui mérite son coup d’œil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.