Je promets d’être sage (2019)

Je promets d'être sage

Réalisé par Ronan Le Page

Avec Pio Marmaï, Léa Drucker
Pays:  France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 32 min
Année de production : 2019
3/10

Image associéeSi Pio Marmaï ne fait que confirmer son talent a interpréter avec naturel ses rôles, il s’engage ici dans une comédie sans aucun piment, laissant le spectacle dans une curiosité teintée d’ennui, totalement détaché d’un délire dérouté par un mauvais scénario. Le manque de background donné aux personnages y est sans doute pour beaucoup. Franck et Sibylle sont parachutés dans un état qui mériterait plus de profondeur pour pleinement les comprendre et surtout s’y attacher.

Dès l’introduction, Pio Marmaï dans le rôle d’un directeur de troupe, neurasthénique au bord de la crise de nerfs, apportait une touche frénétique et drôle. Mais la suite hélas n’est pas au diapason. On quitte les planches du théâtre pour les lambris du musée. Accompagné de Léa Drucker, dans un registre comique qu’on ne lui connaissait pas, n’arrivera jamais à nous convaincre. Son humour ne fonctionne pas et sa frénésie ne rend pas le duo assez croustillant. Les tentatives maladroites de nous faire rire nous laissent très souvent médusés devant nos deux acteurs qui tentent de donner pleinement de leur personne. Mais le scénario n’est pas assez riche pour soutenir durablement l’intérêt. Cousu de fil de blanc, il se traîne vers un dénouement connu d’avance, sans rire et sans émotion. C’est totalement oubliable et c’est fort dommage pour un acteur tel que Pio Marmaï qui se voit pousser au-devant de la comédie française ces dernières années.

Comédie fade et sans intérêt si c’est pour son duo de personnages excentriques, bien que pas assez, pour être a minima mémorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.