Je suis une légende (2007)

Je suis une légende

Réalisé par Francis Lawrence

Avec Will Smith, Alice Braga, Charlie Tahan
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Drame, Horreur, Science Fiction, Thriller
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2007
8/10

Voici un film que je ne pouvais pas détéster au vu de la configuration du film (bien que je n’ai pas encore découvert le livre): Un homme, un chien et rien d’autre…
Le plus grand point positif du film est la ville de New York qui reste ensoleillé mais détruite par l’apocalypse. C’est grand, c’est vaste, et les plans de la ville, font peur mais sont sublimes! L’ambiance est lourde alors que le monde de NY est vide! Que des contrastres qui sublime le film.

Le film provoque des moments de stresse intense mais aussi des émotions fortes qui nous attache encore plus à ce personnage incarné par un Will Smith incroyablement brillant. Will Smith n’a plus rien a prouvé, il est extraordinaire, crédible, bon et époustouflant!

Le film est un peu court à mon gout j’aurai voulu en voir encore plus…

Les monstres sont quand à eux réussis surtout sur l’animation mais reste d’une texture un peu bizarre, on dirait qu’ils sortent tout droit d’un jeu vidéo, et ca manque de réalisme à certains moments… C’est certainement fait exprès va-t-on me dire, surtout à l’air des effets numérques ultra-crédibles.

Maintenant si on doit contester le film, à mon avis c’est en le comparant au film… ca me donne envie de lire le livre mais j’ai peur d’etre déçu… rien qu’en lisant la fin du livre je me dis que c’était presque mieux de garder l’adaptation original (voir le spolier ci-dessous)…

La fin du livre original: Il y a 2 types de vampires, les vivants, et les morts vivants primitifs, les vampires (vivants) créent leur propre société et éliminent les vampires morts vivants (les nuisibles), pendant que Neville vis reclus chez lui la nuit et élimine des vampires le jour, mais les vampires vivent eux aussi dans la peur car quelqu’un élimine les leurs jour après jour…ils finissent par capturer neville qui est condamné à mort…La conclusion du livre c’est que le mythe est inversé, je m’explique, les vampires sont pour nous une légende, un mythe qui n’existe pas, alors que dans le livre, le vampire c’est Neville, et les vampires sont les gens normaux…donc neville est une légende, c’est le mythe de l’être humain… d’où la dernière phrase du bouquin, prononcé par neville : « je suis une légende »WOW ça claque ça!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.